Mise à jour au sujet de la vaccination des membres du personnel de l’ARC contre la COVID-19

Article de nouvelles / Le 22 avril 2021

Équipe de commandement de l’Aviation royale canadienne

Partout au pays, des cliniques commencent à administrer le vaccin contre la COVID-19 aux membres du personnel de l’ARC en fonction d’impératifs médicaux et opérationnels. Il s’agira d’un processus rapide pendant lequel on prévoit que, d’ici la mi-mai, tous les membres du personnel de l’ARC admissibles au Canada recevront leur première dose du vaccin contre la COVID-19 à une clinique de leur escadre ou de leur base.

Votre patience commence à porter des fruits. En nous faisant vacciner, nous pouvons considérablement réduire les complications graves et les morts liées à l’infection, en plus de prévenir la propagation de la COVID-19 dans notre milieu de travail et notre collectivité.

Le vaccin vous permettra, à vous et à votre famille, de rester en santé et il nous permettra, à nous, de demeurer prêts à remplir nos tâches essentielles pendant une période très difficile. De plus, grâce à lui, on pourra protéger les Canadiens vulnérables et réduire le fardeau qui pèse sur notre système de soins de santé.

Dans son allocution du 7 avril 2021, le médecin-chef des Forces armées canadiennes a dit que la vaccination est volontaire et demeure un choix personnel, mais aussi que la grande majorité des Canadiens estiment qu’il s’agit d’une bonne décision et d’un geste important pour prévenir la propagation du virus mortel.

Le Canada a établi un système rigoureux afin de veiller à ce que les vaccins ne présentent aucun danger et qu’ils préviennent efficacement la maladie avant d’en approuver l’utilisation. Tout au long de l’administration d’un type de vaccin, les autorités sanitaires surveillent le processus d’inoculation pour satisfaire aux normes les plus élevées en matière de sécurité et d’efficacité. Pour en savoir plus sur les vaccins contre la COVID-19 autorisés par Santé Canada, visitez la page Web du gouvernement du Canda sur les vaccins contre la COVID-19.

On encourage fortement les fonctionnaires, les réservistes qui n’ont pas accès aux Services de santé des Forces canadiennes, les Rangers canadiens et les membres du personnel du Cadre des instructeurs de cadets à se faire vacciner selon les modalités établies par le ministère de la Santé ou l’autorité de santé publique de leur province ou territoire.

L’adjudant-chef Gaudreault et moi nous ferons vacciner. Nous vous encourageons à en faire de même lorsque l’occasion se présentera. Rien au sujet de la pandémie n’a été facile, donc ne baissons pas la garde, faisons-nous vacciner et continuons à respecter les mesures de santé publique.

 

Lieutenant-général A. D. Meinzinger,
commandant de l’Aviation royale canadienne

Adjudant-chef J. R. D. Gaudreault,
adjudant-chef de l’Aviation royale canadienne

Rester à jour

Date de modification :