CP140103 Aurora - Épilogue

Galerie d'images

Rapport / Le 27 août 2015 / Numéro de projet : CP140103 Aurora - B Category

Lieu : 14e Escadre Greenwood (Nouvelle-Écosse)
Date : 27 août 2015
État : Investigation Complète

Le CP140 décollait de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, en mission de transit vers Iqaluit, au Nunavut, à l’appui de l’opération (Op) QIMMIQ. Il venait d’y avoir des orages sur l’aérodrome et les pistes étaient mouillées.

Durant la course au décollage, l’équipage a remarqué qu’une volée d’oiseaux se dirigeait vers la piste. Percevant un conflit et craignant qu’il y ait collision, le commandant de l’aéronef a annoncé « Malfunction » et le pilote a interrompu le décollage. Durant la procédure d’interruption, le pilote de l’aéronef a rapidement appliqué une inversion complète aux quatre hélices. Les deux hélices du côté gauche de l’aéronef sont passées en pleine puissance inverse. Cependant, les deux hélices du côté droit de l’aéronef ont continué à produire une poussée avant, ce qui a provoqué une poussée asymétrique poussant l’aéronef à gauche de la ligne du centre de la piste.

L’équipage n’a pas réussi à garder l’aéronef sur la piste et il y a eu sortie de piste à gauche et à environ 1000 pieds de la fin de celle-ci. Les hélices ont percuté un repère de distance et un indicateur de trajectoire d’approche de précision (PAPI).

L’aéronef a avancé dans la terre meuble pour s’y enfoncer et, le train avant s’étant effondré, l’hélice intérieure du côté droit de l’aéronef a percuté le sol et s’est séparée du moteur. Une fois l’aéronef arrêté, tout le personnel à bord a quitté l’aéronef sain et sauf. Il n’y a eu que des blessures mineures. L’enquête a pris en compte les facteurs humains, la procédure d’interruption de décollage et l’état d’utilisabilité de l’aéronef. Aucun défaut technique n’a été noté quant à l’aéronef. L’enquête a recommandé que des changements soient apportés à la Procédure d’interruption de décollage du CP140, à la conservation des données CVR et aux enrouleurs à inertie des harnais du poste de pilotage. L’enquête a aussi recommandé qu’on améliore les pistes de la 14e Escadre pour réduire au minimum les risques d’hydroplanage.

Date de modification :