CF188747 Hornet - L’Enquêteur vous informe

Galerie d'images

Rapport / Le 28 novembre 2016 / Numéro de projet : CF188747 - A Category

Endroit : Polygone de tir aérien de Cold Lake (Alberta)
Date : 2016-11-28
État : Enquête en cours

L’indicatif d’appel « Swift 32 » de l’aéronef CF188747, faisait partie d’une formation de deux appareils dirigée par « Swift 31 » pour une mission d’instruction continue d’interdiction aérienne sans opposition. L’objectif de la mission était de larguer deux bombes inertes MK83, suivies de deux projectiles d’exercice guidés par laser (LGTR), à l’intérieur du polygone de tir aérien de Cold Lake. Afin d’éviter la fragmentation des bombes simulées suivant le largage de leur bombes, chaque pilote devait effectuer une manoeuvre d’évitement sécuritaire comprenant un virage en palier de 5 g (ce qui nécessite un degré d’inclinaison de 78 degrés pour maintenir le vol en palier) par l’entremise d’un changement de cap de 90 degrés.

La formation a quitté l’aéroport de Cold Lake (CYOD) et a volé à basse altitude conformément aux règles de vol à vue (VFR) jusqu’à la zone ciblée, à environ 90 km à l’est du CYOD. L’accident a eu lieu pendant le troisième essai des armes sur la cible. Swift 31 volait à environ 2 milles derrière Swift 32 et pointait le laser sur la cible pour Swift 32, lequel a largué un LGTR. L’approche vers la cible a été effectué à environ 500 pieds au-dessus du niveau du sol afin d’éviter la couche de nuages qui étaient à environ 800 à 900 pieds au-dessus du niveau du sol.

En s’appuyant sur les données de l’instrumentation de suivi de la manoeuvre de combat aérien (ACMI), Swift 32 a largué son LGTR et a entrepris la manoeuvre d’évitement sécuritaire à environ 450 pieds au-dessus du niveau du sol, en effectuant un virage à gauche de 5,6 g avec un roulis à gauche jusqu’à un angle d’inclinaison de 118 degrés. L’aéronef a d’abord pris 50 pieds d’altitude avant que le nez de l’appareil commence à glisser vers et sous l’horizon pour atteindre éventuellement un angle de trajectoire de vol de moins 18 degrés.

L’aéronef a alors commencé à rouler vers la droite et l’angle d’inclinaison a diminué à 77 degrés vers la gauche; l’angle de trajectoire de vol était à moins 15 degrés juste avant l’impact au sol. Swift 31 a vu l’explosion, constaté que Swift 32 s’était écrasé, a noté un parachute adjacent aux marques d’impact au sol, et a transmis un appel mayday. Swift 32 n’a effectué aucune transmission radio. Le pilote ne s’est pas éjecté et a subi des blessures mortelles lorsque l’aéronef a heurté le sol dans un virage à gauche en descente.

Les responsables de l’enquête continuent d’examiner tous les facteurs opérationnels et techniques qui auraient pu jouer un rôle dans l’accident.

Date de modification :