Les Forces armées canadiennes concluent une autre opération Nunalivut réussie

Article de nouvelles / Le 10 mars 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Le 10 mars 2017, les Forces armées canadiennes ont terminé avec succès l’opération Nunalivut 2017, après deux semaines d’opérations de surveillance et de contrôle près de Hall Beach et de Resolute Bay, au Nunavut.

Pendant un des entraînements tenus lors de l’opération, l’équipage d’un CC-138 Twin Otter a secouru deux chasseurs perdus près de Hall Beach, ce qui a entraîné le lancement d’une véritable opération de recherche et de sauvetage terrestre par la Gendarmerie royale du Canada et des groupes de gens de la région, soutenus par des militaires du 440e Escadron de transport, pour retrouver un troisième chasseur disparu. Cette collaboration a permis de secourir les trois chasseurs, rappelant ainsi l’importance du type d’entraînement mené dans le cadre de l’opération Nunalivut.

« L’hiver impitoyable du Grand Nord s’est révélé éprouvant pour tous les participants à l’édition 2017 de l’opération NUNALIVUT, dit le brigadier-général Mike Nixon, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord). Je suis extrêmement fier d'avoir pu constater les compétences, les capacités et l’esprit de collaboration dont ils ont tous fait preuve tout au long de l’opération. Cet entraînement nordique en constante évolution a permis d'enseigner à beaucoup de nos militaires comment survivre dans le climat le plus rigoureux du pays. »

Plus de 200 militaires des FAC, notamment du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens, ont pris part à l’opération en compagnie de membres du personnel de différents ministères et organismes gouvernementaux en se concentrant sur les patrouilles à long rayon d’action, les opérations de plongée et l’entraînement à la survie dans le Grand Nord.


Quelques faits concernant l’opération

Exécutée pour la première fois en 2007, Nunalivut est une opération annuelle qui se déroule dans le Grand Nord en vue de donner aux FAC l’occasion de mener des opérations dans les régions les plus nordiques du Canada, de montrer leur capacité de mener des opérations dans des conditions hivernales difficiles en région isolée, et d’améliorer leur capacité d'intervenir lors de situations diverses dans le nord du Canada.

L’aspect aérien de l’opération : Les avions CC-177 Globemaster et CC-130J Hercules ont transporté des militaires, des provisions et du matériel à Hall Beach en provenance de Yellowknife et de Québec. Le Globemaster a aussi transporté l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) de Halifax, en Nouvelle-Écosse, à Resolute Bay, au Nunavut. De plus, des appareils CC-138 Twin Otter du 440e Escadron de transport, basé à Yellowknife, aux Territoires-du-Nord-Ouest, ont effectué du transport aérien tactique et apporté du soutien en matière de recherche et de sauvetage aux militaires de la Force opérationnelle Nunalivut.

L’aspect terrestre de l’opération : Le 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens, le 12e Régiment blindé du Canada, le 5e Bataillon des services du Canada, de même que les 34e et 35e Groupes-brigades du Canada ont participé à un entraînement de survie dans des conditions arctiques, et à des opérations de surveillance et de contrôle dans le nord canadien. Dans le cadre des patrouilles effectuées dans les secteurs de Hall Beach et d’Igloolik, on a notamment procédé à la construction d’abris improvisés et d’igloos, à la conduite d’exercices de tir dans des conditions difficiles, à la création de pistes d’atterrissage dans ces mêmes conditions et à la mise en pratique de techniques de survie dans des conditions arctiques avec les Rangers canadiens.

 ’aspect maritime de l’opération : Des plongeurs de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) de la Marine royale canadienne, ainsi que des plongeurs de combat des FAC provenant de partout au Canada et des plongeurs de la Gendarmerie royale du Canada, ont mené des opérations de plongée sous la glace à Resolute Bay. Celles-ci portaient principalement sur l’amélioration des capacités de plongée en Arctique et sur le renforcement de notre partenariat par l’entremise d’opérations de plongée interarmées. L’édition 2017 de l’opération Nunalivut a permis d’établir et d’améliorer des procédures visant à accroître l’interopérabilité en prévision de futures activités sous-marines.

Date de modification :