Nos gens

Les hommes et les femmes de l’Aviation royale canadienne (ARC) et leurs collègues civils représentent la plus grande force de l’ARC, le cœur de l’organisation et l’assise sur laquelle repose son avenir. Ils sont extraordinaires et professionnels, capables d’accomplir de grandes choses et d’établir des normes de qualité respectées partout dans le monde. Chacun d’eux, jour après jour, nuit après nuit, participe directement ou indirectement à l’exercice de la puissance aérienne et spatiale de notre pays.

Les réalisations de ceux qui ont servi dans la Force aérienne tout au long de son histoire guident et inspirent nos aviateurs et nos aviatrices.

Voici certains de leurs récits.

À l’avant, une personne vêtue d’un uniforme à camouflage hisse un drapeau canadien pendant que, à l’arrière, un homme portant un uniforme de l’ARC fait un salut devant d’autres militaires qui font de même.

Un technicien et conseiller sur les questions autochtones de Shearwater prend sa retraite après une carrière de 39 ans

Le sergent Tony Parsons a pris sa retraite en octobre 2019, à Shearwater, après avoir mené une carrière de 39 ans dans la Marine et l’ARC. Pendant son service militaire, il a découvert ses origines autochtones, après quoi il est devenu un membre dévoué du Groupe consultatif des Autochtones de la Défense de sa région.
Le 6 novembre 2019

Une femme souriante vêtue d’une combinaison de vol militaire pose un genou au sol sur une piste. Derrière elle, on voit un hélicoptère militaire.

La deuxième femme réserviste de l’Armée canadienne à occuper le poste de mitrailleuse de bord est prête à relever le défi

La sergent Brigitte O’Driscoll, réserviste de l’Armée du Royal Montreal Regiment, s’est vu accorder la distinction d’être la deuxième femme à devenir mitrailleuse de bord de l’histoire de l’Armée canadienne.
Le 28 octobre 2019

Un homme âgé, portant un veston orné de médailles, un calot et une cravate en tartan, se tient derrière un lutrin et parle dans des microphones.

L’ARC se souvient de la bravoure des héros de la bataille d’Angleterre

Le 15 septembre 2019, l’ARC a souligné le 79e anniversaire de la bataille d’Angleterre en tenant un défilé au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, à Ottawa.
Le 18 septembre 2019

Huit personnes vêtues d’uniformes militaires à camouflage se tiennent en rangée devant un petit avion dans un hangar.

Des techniciens de l’ARC participent à une compétition à Toronto

Pendant la fin de semaine de la fête du Travail, huit techniciens en structures d’aéronefs de l’ARC étudiant à l’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes participeront à une compétition de compétences liées aux structures d’aéronef à Toronto.
Le 28 août 2019

Sous un ciel bleu, un jeune homme vêtu d’une combinaison de vol et d’une casquette bleu foncé se tient debout sur l’aile d’un avion de chasse et a les pouces en l’air en signe d’appréciation de l’œuvre peinte sur la queue de l’aéronef.

Un cadet de Salmon Arm vit une expérience sans pareille

L’adjudant de première classe Nicholas Lourens, un cadet de Salmon Arm, en Colombie-Britannique, passe l’été 2019 à apprendre à voler.
Le 22 août 2019

Un groupe d’hommes vêtus de différents uniformes se tiennent devant un avion monomoteur.

La bataille d’Angleterre : CAN/RAF—les Canadiens dans la Royal Air Force

Personne ne semble s’entendre sur le nombre de Canadiens qui ont servi pendant la bataille d’Angleterre, parce que la définition de « Canadien » était vague à l’époque. On estime néanmoins que plus de 100 pilotes canadiens ont participé à la bataille, dont 23 ont perdu la vie.  
Le 10 septembre 2019

Une photo de la tête et du haut du corps d’un homme vêtu d’un uniforme militaire et d’une cravate. Près du revers gauche se trouvent un insigne ailé et un ruban composé de plusieurs médailles militaires.

Le dernier des pilotes canadiens en vie qui ont participé à la bataille d’Angleterre s’est « libéré des emprises de la Terre »

John Stewart Hart, dernier des pilotes canadiens en vie ayant pris part à la bataille d’Angleterre, a rendu l’âme en juin 2019, à l’âge de 102 ans.
Le 9 septembre 2019

Une photo en noir et blanc montre six hommes en uniforme et un officier debout en rangée.

« Check Six! » Un retour sur la bataille d’Angleterre

On estime que plus de 100 Canadiens ont participé à la bataille d’Angleterre, dont 23 sont morts au combat. Un escadron de l’Aviation royale du Canada a pris part à la bataille, à savoir le 1er Escadron de l’ARC, qui a vu le jour le 17 août 1940 et qui était composé de pilotes d’une unité de la Force régulière et d’une unité auxiliaire.
Le 6 septembre 2019

Sept hommes en uniforme militaire se tiennent en rang, leurs mains dans le dos, devant un gros aéronef à hélices.

Le capitaine d’aviation Peter William Bickford, un exemple de courage pendant l’opération Market Garden

Le capitaine d’aviation Peter Bickford a perdu la vie pendant la première nuit de l’opération Market Garden, dans la lutte pour s’emparer d’« un pont trop loin ». Toutefois, sa mort n’est pas attribuable aux gestes de l’ennemi; son bombardier Lancaster est entré en collision avec un autre Lancaster, tuant les deux équipages.
Le 30 août 2019

Deux pierres tombales, côte à côte, chacune arborant l’insigne de l’ARC gravé dans le haut.

Le lieutenant d’aviation Otto Hjalmar Antoft, un exemple de courage pendant l’opération Market Garden

Otto Hjalmar Antoft a suivi un parcours qui l’a mené du Danemark à la Nouvelle-Écosse, jusqu’au ciel au-dessus d’Arnhem durant l’opération Market Garden. Il a perdu la vie lorsque l’avion Short Stirling à bord duquel il volait à titre de membre d’équipage a été abattu pendant les affrontements pour s’emparer d’« un pont trop loin ».
Le 29 août 2019

Date de modification :