Nos gens

Les hommes et les femmes de l’Aviation royale canadienne (ARC) et leurs collègues civils représentent la plus grande force de l’ARC, le cœur de l’organisation et l’assise sur laquelle repose son avenir. Ils sont extraordinaires et professionnels, capables d’accomplir de grandes choses et d’établir des normes de qualité respectées partout dans le monde. Chacun d’eux, jour après jour, nuit après nuit, participe directement ou indirectement à l’exercice de la puissance aérienne et spatiale de notre pays.

Les réalisations de ceux qui ont servi dans la Force aérienne tout au long de son histoire guident et inspirent nos aviateurs et nos aviatrices.

Voici certains de leurs récits.

Un groupe de plusieurs personnes portant des uniformes de combat à camouflage ou des combinaisons de vol, ainsi qu’une personne portant des vêtements civils, se trouvent ensemble dans une grande salle.

Investir dans nos chefs subalternes grâce au Forum de leadership des militaires du rang subalternes

Des militaires du rang subalternes de plusieurs pays se sont réunis récemment à Winnipeg pour prendre part au Forum de leadership des militaires du rang subalternes de 2019.
Le 26 novembre 2019

Une femme.

Deux dirigeantes de la Défense parmi les 100 femmes les plus influentes du Canada

La sous‑ministre de la Défense nationale, Jody Thomas, et la vice‑chef d’état‑major adjointe de la défense, la major‑général Frances Allen, ont récemment été nommées parmi les 100 femmes les plus influentes du Canada en 2019.
Le 26 novembre 2019

Un homme souriant vêtu d'une combinaison de vol de couleur sable et d'une veste de survie vert olive, et équipé d’un dispositif de respiration et d’une trousse de communications, se tient devant un avion à réaction monoplace sur une piste de décollage.

Le pilote de démonstration, le capitaine Brian Kilroy, l’étoffe des héros

Le capitaine Brian Kilroy ne parvient pas à dissimuler son enthousiasme lorsqu’il décrit le plaisir qu’il a eu cet été. Et il a tout lieu : il a pu piloter son avion CF-18 Hornet préféré toutes les fins de semaine, effectuant des zigzags et des virages comme représentant de la 4e Escadre Cold Lake (Alberta) et de l’Aviation royale canadienne (ARC) à l’échelle du pays et lors d’une escale aux ÉtatsUnis. Le capitaine Kilroy a été le pilote de démonstration du CF-18 Hornet lors des spectacles aériens présentés de juin à la fin septembre cette année.
Le 20 novembre 2019

Différentes médailles, auxquelles sont attachés des rubans, sont disposées en rangées sur une table.

La gouverneure générale honore des Canadiens remarquables

Julie Payette, gouverneure générale et commandante en chef du Canada, a présenté des distinctions honorifiques à 41 personnes, dont des militaires de l’Aviation royale canadienne, lors d’une cérémonie tenue à Rideau Hall, le 12 novembre 2019.
Le 19 novembre 2019

Un homme portant une combinaison orange et un casque vert est agenouillé dans la soute à cargaison d’un aéronef qui survole une forêt. Près de lui, on voit une trousse de communication et une balise de détresse.

Un militaire du 435e Escadron reçoit le titre de technicien en recherche et en sauvetage de l’année

Le sergent Brandon Schetterer, technicien en recherche et en sauvetage du 435e Escadron de transport et de sauvetage, a reçu le titre de « Tech SAR de l’année » de la Para Rescue Association of Canada.
Le 14 novembre 2019

Une photo en noir et blanc montre deux jeunes hommes assis sur l’aile d’un avion à hélice d’époque et deux autres qui se tiennent devant l’aile.

Junius Lyman Edward Hokan : un officier de l’ARC extraordinaire

Le sous-lieutenant d’aviation Junius Hokan n'avait que 20 ans lorsqu’il a perdu la vie. Néanmoins, durant son service, il a réussi à briser la barrière qui empêchait les Canadiens noirs de se joindre à l’ARC. De plus, ce pilote de chasse accompli a inventé un appareil de navigation qui a su retenir l’attention du Air Ministry (ministère de l'Air) de la Grande-Bretagne.
Le 26 février 2020

Une photo en noir et blanc d’un homme noir portant un veston et une cravate.

Eric Watts, un chef-né

Eric Victor Watts s’est enrôlé dans l’ARC le 10 mai 1939, mais, en principe, on aurait dû rejeter sa candidature. Or, il s’est révélé un chef-né.
Le 19 février 2020

Une photo en noir et blanc qui montre un homme noir, les mains dans les poches et vêtu d’un uniforme, se tenant devant un gros monument sur lequel on voit des statues d’hommes en uniforme.

Des recrues de choix

L’excellence des Canadiens noirs qui s’enrôlent dans l’ARC pendant et après la Seconde Guerre mondiale, même avant qu’on leur permette officiellement de se joindre à la Force aérienne, transparaît dans leurs réalisations pendant et après leur service militaire.
Le 13 février 2020

Une coupure de presse portant le grand titre « Carty Family Has Enviable War Record » (La famille Carty peut s’enorgueillir de ses faits de guerre), au-dessus de portraits du visage et des épaules de cinq hommes.

Le règlement? Quel règlement?

Au début de la Seconde Guerre mondiale, les Canadiens noirs n’avaient pas le droit, pour la plupart, de s’enrôler dans l’ARC. Il est clair, cependant, que certains recruteurs ont sciemment contourné ce règlement.
Le 5 février 2020

Trois personnes, deux hommes et une femme, toutes vêtues d’uniformes bleus de la Force aérienne, se tiennent derrière un homme âgé en fauteuil roulant qui tient une photo encadrée.

Entre aviateurs : Une visite chez un ancien combattant donne tout son sens à l’histoire de l’ARC

Le capitaine d’aviation (à la retraite) Jim McRae, ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, a récemment reçu la visite de dirigeants du 404e Escadron de patrouille à longue portée et d’entraînement à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse.
Le 22 janvier 2020

Date de modification :