Nos gens

Les hommes et les femmes de l’Aviation royale canadienne (ARC) et leurs collègues civils représentent la plus grande force de l’ARC, le cœur de l’organisation et l’assise sur laquelle repose son avenir. Ils sont extraordinaires et professionnels, capables d’accomplir de grandes choses et d’établir des normes de qualité respectées partout dans le monde. Chacun d’eux, jour après jour, nuit après nuit, participe directement ou indirectement à l’exercice de la puissance aérienne et spatiale de notre pays.

Les réalisations de ceux qui ont servi dans la Force aérienne tout au long de son histoire guident et inspirent nos aviateurs et nos aviatrices.

Voici certains de leurs récits.

Une femme souriante vêtue d’une combinaison de vol militaire pose un genou au sol sur une piste. Derrière elle, on voit un hélicoptère militaire.

La deuxième femme de l’Armée canadienne à obtenir son insigne de mitrailleuse de bord de l’Aviation tactique

La caporal-chef Brigitte O’Driscoll, réserviste du 438e Escadron tactique d’hélicoptères et du Royal Montreal Regiment, a obtenu son insigne de mitrailleuse de bord de l’Aviation tactique, le 10 mai dernier, ce qui fait d’elle la deuxième femme de l’Armée canadienne à obtenir cet insigne.
Le 20 juin 2019

Une femme utilise une machine à coudre sur table pour coudre des morceaux de tissus. Une courtepointe est accrochée au mur derrière elle; sur la table sont disposés plusieurs contenants de plastique contenant du tissu.

Souci du détail dans la confection de courtepointes et soutien du personnel

Le programme national « Les courtepointes de vaillance » permet d’offrir à des militaires des Forces armées canadiennes, anciens et actuels, des courtepointes confectionnées à la main par des groupes d’artisans d’un bout à l’autre du Canada.
Le 17 juin 2019

Dans l’eau jusqu’aux cuisses, quatre personnes vêtues d’uniformes militaires poussent et tirent un petit radeau sur lequel se trouvent des sacs à dos.

Le Canada se taille une place sur le podium en France

Une équipe de l’ARC obtient la troisième place à une compétition internationale de compétences militaires tenue en France, en juin 2019.
Le 14 juin 2019

Vingt personnes portant des uniformes à camouflage couleur sable se tiennent debout en deux rangées, sous un soleil radieux, devant une murale.

La 4e Escadre soutient la lutte contre Daech

La 4e Escadre Cold Lake continue à soutenir l’opération Impact grâce à ses compétences et à ses aptitudes en matière de génie, de photographie, d’entretien, de logistique, de transport, d’administration, de renseignement, de communications, de commandement et de contrôle.
Le 11 juin 2019

Un montage composé de quatre images montrant des militaires de l’ARC et des membres de leur famille. Au centre du montage, on voit la cocarde de l’ARC. À gauche de celle-ci, on peut lire les mots « Quality of Life – Quality of Service » et, à sa droite, « Qualité de vie – Qualité de service ».

Lancement de mesures visant à maintenir et à accroître le niveau d’expérience du personnel de l’ARC

En juin 2019, on a procédé au lancement de mesures pour veiller au maintien de l’état de santé de l’ARC et de son aptitude à réaliser ses missions avec brio. Ces initiatives sont essentielles compte tenu du niveau sans précédent de la concurrence mondiale pour les compétences de pilotes, de techniciens, de spécialistes en aviation hautement qualifiés et de personnel de soutien.
Le 10 juin 2019

Un montage de deux photos d’hommes, l’un vêtu d’une combinaison de vol militaire et l’autre d’un veston, d’une cravate et d’un calot.

Perdus dans la nature : Le mystère du Northrop Delta 673

Deux aviateurs de l’Aviation royale canadienne ont été les premiers à mourir au Canada pendant la Seconde Guerre mondiale, mais on ne les a retrouvés qu’en 1958.
Le 13 septembre 2019

Six hommes vêtus d’uniformes militaires, portant une tunique et une ceinture, se tiennent en rangée.

La bataille d’Angleterre : l’ARC gagne de nouveaux leaders

De nombreux pilotes de chasse canadiens qui ont combattu durant la bataille d’Angleterre ont mis à profit leurs connaissances et leur expérience acquises au cours de cette bataille décisive pour assurer le leadership fondamental des nouveaux escadrons au cours des années suivant la guerre. 
Le 13 septembre 2019

Une photo d’époque qui montre plusieurs hommes vêtus de combinaisons de vol et portant un gilet de sauvetage qui marchent en s’éloignant d’un avion de chasse à hélice monomoteur.

Un exemple de courage pendant la bataille d’Angleterre : le capitaine d’aviation John Alexander Kent et les aviateurs polonais

En 1940, John Alexander Kent, un canadien, est affecté à la base de Northolt de la RAF à titre de commandant d’escadrille du nouveau 303e Escadron polonais de la Royal Air Force.
Le 12 septembre 2019

Un groupe d’hommes vêtus de différents uniformes se tiennent devant un avion monomoteur.

La bataille d’Angleterre : CAN/RAF—les Canadiens dans la Royal Air Force

Personne ne semble s’entendre sur le nombre de Canadiens qui ont servi pendant la bataille d’Angleterre, parce que la définition de « Canadien » était vague à l’époque. On estime néanmoins que plus de 100 pilotes canadiens ont participé à la bataille, dont 23 ont perdu la vie.  
Le 10 septembre 2019

Une photo de la tête et du haut du corps d’un homme vêtu d’un uniforme militaire et d’une cravate. Près du revers gauche se trouvent un insigne ailé et un ruban composé de plusieurs médailles militaires.

Le dernier des pilotes canadiens en vie qui ont participé à la bataille d’Angleterre s’est « libéré des emprises de la Terre »

John Stewart Hart, dernier des pilotes canadiens en vie ayant pris part à la bataille d’Angleterre, a rendu l’âme en juin 2019, à l’âge de 102 ans.
Le 9 septembre 2019

Date de modification :