Les nouvelles du Royal Flying Corps Canada

Un exemple de courage : Henry Coyle Rath, DFC

Trois biplans d’époque se trouvent en face de vieux bâtiments. Cinq hommes se tiennent près d’un appareil dont le pilote est dans le poste de pilotage.

Le lieutenant Henry Coyle Rath, as canadien de l’aviation de la Première Guerre mondiale, perd la vie à 19 ans lorsque son avion entre en collision avec un autre appareil au-dessus de Tournai, en Belgique, 16 jours avant que la guerre ne prenne fin officiellement.

Continuez à lire