Conclusions et observations

La grande majorité des facteurs mentionnés par les familles étaient semblables d’un emplacement à l’autre. Les facteurs les plus importants ont été soulignés lors de forums antérieurs et nécessitent un effort supplémentaire pour être réglés. Néanmoins, il est important de porter ces problèmes à l’attention des dirigeants de l’Aviation royale canadienne (ARC) pour qu’ils soient résolus de façon appropriée.

Vous trouverez ci-dessous un résumé des facteurs de mécontentement principaux, mentionnés par les familles de l’ARC. En raison de leur nature complexe, certains de ces problèmes sont étudiés à divers niveaux. Les facteurs suivants ne sont pas présentés en ordre d’importance ni de priorité :

Services de garde des enfants

Les services de garde des enfants sont l’une des principales préoccupations des familles ayant de jeunes enfants. La prestation de services de garde fiables et de qualité est très importante pour les familles à double revenu. De plus, les francophones éprouvent souvent de la difficulté à trouver des services de garde adéquats dans les collectivités anglophones, tout comme les anglophones habitant dans les collectivités francophones font face au même défi. De nombreuses familles ont également de la difficulté à trouver des services de garde qui conviennent aux enfants ayant des besoins particuliers ou qui sont offerts à l’extérieur des heures normales de travail.

Médecin de famille

Des progrès considérables ont été réalisés dans plusieurs régions du pays; cependant, beaucoup de familles doivent attendre longtemps avant de trouver un médecin de famille. Certaines familles se sentent comme si elles devaient repartir de zéro chaque fois qu’elles déménagent, surtout en ce qui concerne les listes d’attente pour obtenir les services ou le traitement d’un spécialiste.

Indemnité de vie chère en région (IVCR)

Les familles se sentent frustrées par les divergences concernant l’IVCR entre chaque emplacement et par l’absence de transparence en ce qui concerne le processus et le modèle de calcul.

Unités de logement résidentiel (ULR)

La plupart des occupants d’ULR ont fortement critiqué la qualité et les coûts plutôt élevés du loyer des ULR. De plus, la majorité des occupants croient que les loyers des ULR devraient être dissociés du marché local. Une meilleure normalisation des coûts à travers le pays était l’un des points les plus importants pour les familles.

Emploi pour les conjoints et conjointes

Il arrive souvent que les conjoints et conjointes des militaires éprouvent de la difficulté à poursuivre et à maintenir une carrière enrichissante et stimulante dans un domaine précis. Les préjugés associés au mode de vie transitoire des conjoints et conjointes des militaires réduisent de façon considérable les chances qu’un employeur les embauche. Les qualifications ou licences spécialisées sont difficiles à maintenir en déménageant d’une province à l’autre et il faut souvent renouveler les certifications et les qualifications. En outre, il faut souvent payer des frais considérables pour présenter une nouvelle demande.

Centre de ressources pour les familles des militaires (CRFM)

La grande majorité des familles étaient très satisfaites du niveau et de la qualité des services fournis par les CRFM locaux. Il y a, cependant, des écarts importants entre les différents centres, en ce qui concerne l’étendue et l’éventail de services à la disposition des familles. De nombreuses familles croyaient que les services fondamentaux de soutien des familles de militaires devraient être obligatoires à chacun des CRFM; mais, il est entendu que certains services doivent être adaptés à la région locale. En outre, la grande majorité des services actuellement offerts par les CRFM est axée sur les femmes et est adaptée aux fournisseurs de service de garde. Il faut faire un effort pour fournir des programmes inclusifs qui répondent mieux aux besoins des diverses situations et tailles des familles modernes.

Programmes de soutien du personnel (PSP)

De nombreuses familles étaient extrêmement satisfaites du nombre de programmes variés offerts par l’organisation responsable des PSP. Cependant, de toute évidence, le prix du laissez-passer pour le centre des loisirs doit être uniformisé à travers le pays et il est nécessaire que les détenteurs de laissez-passer puissent les utiliser d’un emplacement à l’autre, au Canada, par exemple, lors d’une visite à une autre installation militaire.

Communication

Un manque grave de communication entre les établissements militaires et les familles de l’ARC existe toujours. De nombreuses familles continuent à exprimer leur frustration en ce qui concerne le manque de sources d’informations exactes et facilement accessibles, liées aux services de soutien des familles.

Éducation des personnes à charge ayant des besoins particuliers

De nombreuses familles ont exprimé leur frustration à l’égard du besoin de faire réévaluer leurs personnes à charge ayant des besoins particuliers, à la suite d’un changement de province. Les autorités provinciales de la santé et les conseils scolaires locaux ne tiennent souvent pas compte des évaluations, ni des plans d’études ou d’apprentissage individuels provenant d’une autre province. Ainsi, les personnes à charge sont souvent incapables d’avoir rapidement accès aux services nécessaires, à la suite d’une affectation. Ce problème peut avoir des effets à court et à long terme sur la réussite scolaire de ces personnes à charge.

Organigramme de l’équipe de soutien aux familles (ESF)

Pour résoudre les facteurs énumérés ci-dessus, l'équipe de soutien aux familles suivra le processus illustré dans le graphique ci-dessous (qui commence par le bas et qui monte vers le haut).

Organigramme de l’équipe de soutien aux familles

Organigramme de l’équipe de soutien aux familles :

1) Contributions des familles, du leadership, des partenaires du Soutien des familles :

1.1) Problèmes locaux qui se résolvent sur-le-champ ou qui sont partagés avec le leadership local;
1.2) Pratiques exemplaires partagées avec toutes les unités de l'Aviation royale canadienne (ARC);
1.3) Le groupe de travail Soutien des familles reconnait les tendances et les problèmes systématiques qui nécessitent l'attention des cadres supérieurs :

1.31) Faire connaître aux dirigeants les problèmes propres à l'ARC;

1.32) Faire remonter la chaine de commandement appropriée aux politiques :

1.321) La place du bien-être et du moral dans les processus de la Commission des familles militaires.

1.33) Fournir des mises à jours aux familles, aux dirigeants, et aux partenaires du soutien des familles en utilisant des exposés, internet et les publications locales.