Les colonels honoraires

L’épinglette pour colonel honoraire

Les colonels honoraires font partie intégrante de la « famille » de la Force aérienne.

Ce sont d'anciens officiers de la Force aérienne, ou des citoyens canadiens qui se sont distingués ou qui sont des personnalités connues dans une vaste gamme de secteurs. Parmi les colonels honoraires actuellement en poste dans l’Aviation royale canadienne, mentionnons, entre autres, l’auteur-compositeur et interprète Sam Reid, l’administrateur financier Roger Demers et l’animatrice de radio et auteure J`lyn Nye.

Comme leur nom l'indique, les colonels honoraires exercent des fonctions de consultation à titre honorifique. Leur rôle est indispensable à l'esprit de corps. Ils peuvent servir de mentor au commandant et aux membres d'une unité, aider à établir des liens avec d'autres unités par le biais du réseau des colonels honoraires et favoriser la préservation des coutumes et traditions. De par leur présence et leur titre, ils gagnent des appuis à l'égard de leur unité en lui servant de représentant public. Une de leurs qualités les plus remarquables est simplement le temps qu'ils passent avec chaque membre de l'unité, quel que soit son grade ou son poste, tout comme le ferait un distingué membre de la famille.

Un colonel honoraire est, pour ainsi dire, un officier à tous égards, à l'exception des opérations.

Bien qu'ils travaillent dans l'ombre, les colonels honoraires établissent des liens importants entre la communauté et les Forces canadiennes. Chaque unité nomme son propre colonel honoraire. Sur la recommandation du Chef d'état-major de la Défense, le ministre de la Défense nationale approuve toutes les nominations honorifiques.

Le titulaire d'une nomination honorifique est tenu pour le gardien des traditions et de l'histoire du régiment; il fait valoir l'identité et la philosophie des unités et agit comme conseiller auprès du commandant sur pratiquement tous les sujets, à l'exception des opérations.

Bien que certains colonels honoraires soient d'anciens membres de la Force aérienne, beaucoup ne le sont pas. Les membres du programme des colonels honoraires de la Force aérienne proviennent des horizons les plus divers; beaucoup d'entre eux sont bien connus au sein de la communauté.Les nominations honorifiques entraînent certaines responsabilités. Les fonctions des titulaires sont les suivantes :

  • Promouvoir l'esprit de corps;
  • Promouvoir et assurer un solide appui de la communauté envers leur unité;
  • Assurer et maintenir la liaison avec les œuvres de charité et les associations de l'unité;
  • Établir des liens étroits avec le commandant de l'unité et d'autres titulaires de nomination honorifique dans le secteur.
  • Assister aux défilés et activités officielles auxquels leur unité prend part;
  • Donner des conseils relativement à la relève de l'unité et au recrutement de jeunes officiers;
  • Parler aux nouvelles recrues et aux jeunes officiers de l'historique de l'unité.

Participer aux activités communautaires et aux traditions de l'unité; Mettre leur expertise à profit dans les domaines où ils ont acquis une compétence par leurs antécédents et leur savoir, à la demande d'une autorité supérieure. Le titulaire du titre honorifique a un rôle de conseiller, et le titre ne confère aucune autorité ou fonction de commandement.

Historique

La tradition canadienne qui permet de rendre hommage à des dignitaires régionaux ou locaux en leur conférant un grade militaire honorifique remonte à 1857, même si le premier colonel honoraire n’a été nommé qu’en 1895. Être nommé colonel honoraire a toujours représenté un honneur, accordé à des membres éminents de la communauté en raison de leur influence; toutefois, cet honneur était souvent rattaché au devoir d’inciter les civils à s’enrôler en temps de guerre ou en cas d'urgence et de fournir des uniformes et même de l’équipement aux soldats en temps de paix.

Dans l’Aviation royale canadienne (ARC), les colonels honoraires ont été nommés en raison de la place importante qu’ils tenaient dans leur communauté, mais surtout comme marque d’estime. Les premiers colonels honoraires à être nommés dans l’ARC, en 1931, étaient quatre figures marquantes de l’aviation militaire canadienne : le colonel d’aviation J. S. Scott, le colonel d’aviation R. K. Mulock, le lieutenant-colonel d’aviation W. A. Bishop et le commandant d’aviation D. R. MacLaren. Peu après leur retraite, leur nomination à titre de colonel honoraire constituait un moyen de les honorer et de leur permettre de conserver leurs liens avec la Force aérienne.

D'autres militaires et civils ont été nommés au cours des années suivantes pour souligner leurs réalisations dans le domaine de l'aviation, leurs contributions à l’ARC pendant la Seconde Guerre mondiale ou leur rôle dans la communauté. La pratique de nommer des colonels honoraires pour l’ensemble de l’ARC s’est poursuivie jusqu’en février 1959, lorsque J. A. D. McCurdy, la première personne à effectuer un vol en avion au Canada, a été ainsi honoré à l’occasion du 50e anniversaire du vol du Silver Dart. À sa mort, en juin 1961, la pratique a pris fin. Il a fallu attendre jusqu’en 2009, à la nomination de la sénatrice Pamela Wallin, pour que l’ensemble de l’ARC compte de nouveau un colonel honoraire.

En 1934, la Force auxiliaire de l’ARC a fait ses premières nominations, choisissant des dignitaires locaux – éditeurs, avocats et propriétaires d’entreprise. Leur rôle était d’assurer un lien entre l’escadron auxiliaire et la communauté et de faire connaître l’escadron à la population. Contrairement à leurs prédécesseurs de l’Armée de terre, ils n’étaient pas tenus d’aider à l’enrôlement ni d’équiper l’escadron. Les premières nominations de la Force auxiliaire ont eu lieu dans les escadrons de vol, mais après la guerre, les écoles de radio, les unités médicales et autres éléments au sol de la Force auxiliaire de l’ARC ont aussi été autorisés à nommer des colonels honoraires. Ce n’est que dans les années 1980 que la Force régulière a commencé à nommer des colonels honoraires pour ses escadrons et ses unités.

Pendant les 30 dernières années, des Canadiens issus de tous les milieux de la société ont été ajoutés à la liste des membres honoraires. Des musiciens, des personnalités de la télévision, des universitaires et des cadres d’entreprise et de l’industrie se sont joints à leurs confrères militaires retraités en tant que colonels honoraires. La visibilité qu’ils apportent à l’ARC et la fierté qu’ils inspirent aux membres de la Force aérienne permettent de tisser d’importants liens entre l’ARC et les communautés où cette dernière est établie. Ces colonels poursuivent une tradition longue de plus d’un siècle. Leur rôle est toujours aussi important maintenant que lorsque le programme a commencé.

Les colonels honoraires dans les nouvelles

Un homme en uniforme bleu se tient à côté d’un drapeau du Canada, les mains posées sur le dos d’une chaise et le regard fixé sur l’appareil photo.

Le colonel honoraire Tom Hedican, Citoyen de l’année du Club Kiwanis

Tom Hedican, colonel honoraire du 51e Escadron d’entraînement opérationnel de contrôle et d’alerte (Aérospatiale), a été nommé Citoyen de l’année par le Club Kiwanis de Nipissing à North Bay, en Ontario.
Le 16 mai 2017

Trois hommes portant l’uniforme bleu sont assis derrière une longue table sur laquelle se trouvent des documents et un livre; les deux hommes à l’une et l’autre des extrémités s’inclinent pour se serrer la main alors que le troisième fixe la caméra.

L’innovateur canadien Tom Jenkins, nouveau colonel honoraire du 409e Escadron

L’innovateur canadien Tom Jenkins devient le nouveau colonel honoraire du 409e Escadron d’appui tactique à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta.
Le 9 mai 2017

La tête et les épaules d’un homme âgé portant l’uniforme de la force aérienne et faisant un salut.

Le colonel honoraire de la 9e Escadre Gander s’éteint

L’Aviation royale canadienne (ARC) a perdu un membre de sa famille élargie, à savoir le colonel honoraire de la 9e Escadre, Fred Moffitt, décédé le 17 janvier 2017.
Le 20 janvier 2017

Une photo en noir et blanc d’un jeune homme assis aux commandes d’un vieux modèle d’avion fait de câbles fins, de pièces de bois et de tissus.

Commémoration du premier pilote du Canada en Nouvelle Écosse

Un buste de J.A.D. McCurdy, pilote du Silver Dart, a été récemment dévoilé à la résidence du gouverneur en Nouvelle‑Écosse.
Le 20 octobre 2016

Trois hommes vêtus d’un uniforme de l’Aviation royale canadienne sont assis à une table recouverte d’un tissu tartan.

Le 429e Escadron accueille un nouveau colonel honoraire

Glenn Rainbird est devenu colonel honoraire du 429e Escadron à Trenton (Ontario), le 7 juillet 2016. Il prend la relève du colonel honoraire Kemp Stewart.
Le 10 août 2016

Nos coordonnées

Conseiller principal pour les colonels honoraires
Colonel John Roeterink
Courriel : john.roeterink@forces.gc.ca
Téléphone : 613-996-2204
Télécopieur : 613-995-8687