Un aéronef jaune de retour à Moose Jaw

Article de nouvelles / Le 19 juillet 2016

Pour voir d’autres photos, cliquez sur l’image sous « Galerie d’images ».

Défense nationale/Forces armées canadiennes

Le vendredi 17 juin 2016, les résidents de Moose Jaw, tout particulièrement les membres de la 15e Escadre, ont pu admirer dans le ciel au-dessus de Moose Jaw un objet qu'on n'avait pas aperçu depuis le milieu des années 1960. Un avion d’entraînement Harvard peint en jaune!

Piloté à l'occasion de son voyage inaugural par le commandant de la 2e École de pilotage des Forces canadiennes (2 EPFC), le lieutenant-colonel David Smith, le CT-156 Harvard II 156120 commémoratif a atterri à Moose Jaw après un court vol d'essai d'acceptation et un vol de convoyage réalisé à partir de l'atelier de peinture de Prince Albert en Saskatchewan.

« Ce fut un privilège d'accueillir le Harvard II commémoratif du Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique [PEACB] et de le ramener chez lui en survolant Moose Jaw. Je suis extrêmement fier des efforts déployés par tous les membres de notre équipe de la 2 EPFC et de CAE, notre partenaire de l'industrie, » de déclarer le lieutenant‑colonel Smith. « Le déploiement monumental des efforts que symbolise le PEACB, qui représente la contribution du Canada à la Seconde Guerre mondiale, se poursuit toujours, quoiqu'à une échelle moindre grâce au programme Entraînement en vol de l’OTAN au Canada [NFTC], nous rappelant ainsi ce que nous pouvons accomplir lorsque nous sommes tous orientés vers un but commun. »

Les efforts diligents de plusieurs et la mobilisation de CAE, le partenaire du programme NFTC, ont permis de peindre l'avion du même jaune que celui utilisé dans le cadre du PEACB lors de la Seconde Guerre mondiale afin de commémorer ainsi ce programme. L'aéronef est peint de manière à ressembler à un aéronef piloté par le sous-lieutenant d’aviation John Gillespie Magee fils, célèbre auteur de l'oeuvre intitulée « High Flight ». Le sous-lieutenant d’aviation Magee a terminé sa formation de pilote à bord d’un Harvard dans le cadre du PEACB en juin 1941, alors qu'il était élève à l'école de pilotage militaire de la station Uplands de l'ARC (Ottawa). On considère maintenant que l'œuvre « High Flight » représente le poème de l'Aviation royale canadienne, et on en fait fréquemment la lecture lors des cérémonies de commémoration de la bataille d'Angleterre et de remise des diplômes.

Mike Greenley, vice-président et directeur général de CAE Canada, s'est dit très favorable au projet. « CAE est ravie de pouvoir collaborer avec l'ARC et la 2e École de pilotage des Forces canadiennes à ce programme de peinture du CT 156 Harvard II commémoratif du PEACB. Il vaut assurément la peine de souligner la fière histoire de l'entraînement des pilotes militaires au Canada, tout particulièrement en Saskatchewan, » a-t-il dit. « Chez CAE, nous avons hâte de raconter l'histoire du PEACB en compagnie de nos partenaires du MDN au cours de cette année de commémoration importante. Mille mercis à Plane Perfection de Prince Albert, Saskatchewan, qui a peint l'avion. Nous sommes enchantés de voir l'efficacité avec laquelle tout s'est déroulé. »

Le CT-156 Harvard II commémoratif n’est pas seulement un avion à l’allure impressionnante; il a également repris sa rotation de vol dans le cadre du programme d'entraînement. Autrement dit, les apprentis-pilotes actuels auront de nouveau l'honneur de piloter un Harvard jaune au cours de leur entraînement, et ce, au même titre que les pilotes qui les ont précédés il y a 75 ans.

Le sous-lieutenant Greg Warr est l'heureux apprenti-pilote qui a été le premier à piloter le Harvard jaune après qu'il est revenu au sein de sa rotation d'entraînement de vol, aux côtés de son pilote instructeur, le major Marc-André Asselin. Même s'il a dû s'habituer au départ à la nouvelle couleur, le sous-lieutenant Warr a déclaré que rien n'avait changé.

« Piloter le Harvard jaune ne différait en rien du fait de piloter un avion de couleur normale, mais cela vous porte à réfléchir au passé de l'école qui lui a permis d'en arriver là où elle se trouve aujourd'hui, » a-t-il declaré. « Il est passablement inouï de penser qu'il y a 75 ans, un apprenti-pilote réalisait exactement la même chose que je suis en train de faire aujourd'hui, dans un Harvard de la même couleur, et je suis fier de faire partie de cette tradition. »

L'ARC commémore cette année le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique (PEACB), l’un des programmes d'entraînement aériens les plus importants au monde, en plus de souligner le 75e anniversaire de la création des escadrons de la série 400, qui continuent jusqu'à ce jour de servir le Canada et les Canadiens.

La 2 EPFC, principale unité qui accueille le Programme NFTC, exploite à l'heure actuelle le CT 156 Harvard II dans le cadre de l'entraînement des niveaux débutant et avancé à bord des avions à réaction au sein de la 15e Escadre de Moose Jaw. Les diplômés du programme d'entraînement de base à bord du Harvard II sont affectés ensuite à l'entraînement avancé à bord des avions à réaction, des hélicoptères ou des multimoteurs en compagnie des stagiaires de niveau avancé (avions à réaction) qui demeurent à Moose Jaw avant de piloter le CT 155 et finalement le CF 18 Hornet.

D’après les dossiers du lieutenant-colonel David Smith.

Date de modification :