Regarder les vagues en compagnie de la Garde côtière canadienne

Article de nouvelles / Le 29 janvier 2018

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Par le sous-lieutenant Maia Hudak

Le 20 novembre 2017, les équipages d’hélicoptère CH-149 Cormorant du 413e Escadron de transport et de sauvetage, basé à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, se sont rendus à l’Île-du-Prince-Édouard pour participer à un exercice d’extraction maritime surnommé « Boat Camp ». Dans le cadre de cette semaine d’entraînement intensive, des équipes de sauvetage ont collaboré avec de nombreux navires maritimes le jour comme la nuit pour s’exercer aux procédures de sauvetage dans diverses situations réelles. Les équipages se sont surtout entraînés à transférer des personnes et de l’équipement entre les hélicoptères et les navires, notamment des navires de la Garde côtière canadienne, des bateaux de pêche et des embarcations pneumatiques. Durant cet exercice unique, les équipages sont demeurés disponibles pour faire des interventions de recherche et de sauvetage (SAR), ce qui veut dire qu'ils étaient prêts à intervenir n’importe quand pour répondre à des urgences.

Souvent, l’uniformité de la formation est considérée comme un élément essentiel dans l’acquisition et le perfectionnement des compétences et le milieu de SAR n’y fait pas exception. Les équipages s’entraînent fréquemment pour maintenir un haut niveau de préparation, ce qui leur permet d’intervenir rapidement et efficacement lors de situations où des vies sont en danger. Plus de 65 pour cent des missions de SAR exécutées en 2017 par le 413e Escadron étaient considérées comme des urgences maritimes. Puisque la devise de l’unité est « Ad vigilamus undis » (« Nous regardons les vagues »), l’importance de ce genre d’entraînement ne fait aucun doute.

Ce type d’exercice donne également l’occasion aux militaires de l’escadron de nouer des liens avec les collectivités situées dans le secteur d’entraînement, ce qui favorise la création d’un esprit de respect mutuel, de confiance et de camaraderie. La rencontre avec des cadets du programme de formation en lutte contre les incendies du collège Holland, situé à Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard, figure parmi les moments forts de cette semaine d’entraînement. Les cadets ont pu visiter le Cormorant et discuter avec les militaires du 413e Escadron de l’aéronef, de la collectivité de SAR et de la vie militaire en général.

Les conditions météorologiques, les longues heures et les nombreuses tâches ont permis de créer une expérience d’entraînement exigeante, mais enrichissante. Les participants en ont retiré des avantages considérables et les équipages de SAR de la 14e Escadre sont impatients d’intégrer encore plus d’exercices maritimes à leur régime d’entraînement.

Date de modification :