N’oublions pas les patrouilleurs maritimes

Article de nouvelles / Le 25 octobre 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d’images » pour voir d’autres photos.

Par Sara Keddy

Les patrouilles maritimes ne sont « pas pour les petites natures », a dit le major Alex Gignac, président de l’Association VP International (VPI), le 1er octobre 2017, à des membres de VPI réunis à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, à l’occasion du service commémoratif annuel de l’association. « Notre travail comporte des risques supplémentaires qui sont propres à l’aviation. Un lien particulier nous unit, où que nous soyons dans le monde. »

Vingt-trois pays sont représentés dans VPI, dont le quartier général est à Greenwood : Allemagne, Argentine, Australie, Canada, Chypre, Espagne, Émirats arabes unis, États-Unis, France, Grèce, Hong Kong, Italie, Japon, Malaisie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Pays-Bas, Portugal, République d’Afrique du Sud, République de Corée, Royaume-Uni et Suède. Le but de l’association consiste à « favoriser la compréhension et la reconnaissance à l’égard des organisations de patrouille maritime et à long rayon d’action et à faire connaître leur incidence sur l’aviation militaire ». « VP » est le code utilisé au Canada et aux États-Unis pour désigner les avions militaires de patrouille maritime servant dans les opérations de renseignement, de surveillance, de reconnaissance et de lutte contre les navires et les sous-marins.

Treize de ces pays, soit l’Allemagne, l’Australie, le Canada, l’Espagne, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la République de Corée et le Royaume-Uni, rendent hommage aux 1 860 aviateurs qui ont donné leur vie au service de leur pays depuis 1947. Le Livre du Souvenir de VPI, conservé au Musée d’aviation militaire de Greenwood, consigne le nom et les réalisations de ces aviateurs et fait l’objet d’une nouvelle consécration tous les ans au moment du service commémoratif. On n’y a ajouté aucun nouveau nom en 2017.

« VPI compte plus de 5 000 membres dans le monde », a dit le colonel Mike Adamson, commandant de la 14e Escadre et président d’honneur de l'association. « Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour leur témoigner notre solidarité, pour nous rappeler ceux et celles qui nous ont quittés. En ce moment même, des équipages de VP partout dans le monde poursuivent leur travail de protection; à la 14e Escadre, nous menons des missions à l’appui de l’opération Impact et d’autres missions quotidiennes. Nous n’oublions pas. »

Le colonel Adamson a demandé à VPI de continuer à tenir et à honorer le Livre du Souvenir, mandat que le major Gignac a accepté.

Les participants au service commémoratif, dont deux représentants de la Marine et des Réserves navales des États-Unis, ont déposé quatorze couronnes au monument situé à l’entrée principale de la 14e Escadre Greenwood. Après la cérémonie, une réception a eu lieu au Centre VPI, situé à proximité.

Sara Keddy est rédactrice en chef du journal Aurora à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse.

Date de modification :