Musée du Bomber Command, La Légion modernise la signalisation de la Station aérologique de High River

Article de nouvelles / Le 18 mai 2016

Par Julia Newton

Le musée du Bomber Command Museum à Nanton, en Alberta, travaille avec la filiale de la Légion royale canadienne de High River, en Alberta, afin d’attirer l’attention sur l’emplacement où la Station aérologique a été établi en 1921.

Dave Birrell, directeur du musée, souligne que l’École élémentaire de pilotage no 5 a joué un rôle  important au cours de la Seconde Guerre mondiale et a aussi grandement contribué à créer l’Aviation royale du Canada.

« Nous croyons qu’environ 4 000 pilotes ont été formés durant la Deuxième Guerre mondiale, dit-il, mais  l’histoire remonte plus loin que cela. Pendant 25 ans, High River était un très important emplacement pour l’aviation. Vous savez que cela a commencé en 1921, et pendant un certain temps, c’était la base la plus active de l’Aviation royale du Canada dans tout le pays. »

Birrell indique que la base d’aviation a commencé par des patrouilles forestières. « Ce n’était pas des opérations aériennes militaires; c’était des opérations forestières aériennes, parce qu’en 1919, il y avait d’énormes feux de forêt là-bas. Il y avait des patrouilles forestières aériennes pour rechercher les incendies, tout de même, il y avait plus d’heures de vol que partout ailleurs au Canada. Et c’est une grande partie du début de ce que allait devenir l’Aviation royale du Canada. »

En 2002, le musée a souligné l’importance de la station aérologique par une plaque, mais elle n’est pas visible de l’autoroute. Birrell indique que Bob Collins, sergent d’armes de la Légion de High River, prévoit attirer plus d’attention sur la région en installant des panneaux d’information et un mât de drapeau de l’ARC.

« En 2002, notre musée a participé à l’installation d’une plaque qui est toujours là, souligne-t-il. Mais elle est peu perdue parce qu’elle n’est pas près d’une autoroute principale et elle est à peine visible. Et c’est pourquoi Bob et la Légion ont décidé d’installer des panneaux pour fournir quelques explications sur cette plaque. »

Le musée Bomber Command présente aussi une exposition pour ceux qui seraient intéressés à connaître davantage la  base aérienne de High River.

Julia Newton est une rédactrice de OKOTOKS Online. L’article et les photos sont publiés avec sa permission.

Date de modification :