Le nouvel aéronef modifiera fondamentalement la recherche et le sauvetage au Canada

Article de nouvelles / Le 12 décembre 2016

Le 8 décembre 2016, on a annoncé que le Airbus C295W deviendra le nouvel avion de recherche et de sauvetage de l’Aviation royale canadienne, remplaçant les flottes de CC-115 Buffalo et de CC-130H Hercules. Le lieutenant-général Mike Hood, commandant de l’ARC, a accueilli favorablement l’annonce faite à la 8e Escadre Trenton, en Ontario. Voici son allocution.

C’est un grand jour pour l’Aviation royale canadienne et pour les Canadiens.

Je crois que cette nouvelle flotte, qui aura la capacité de s’intégrer entièrement à nos partenaires de recherche et de sauvetage, modifiera fondamentalement notre paradigme de SAR.

Grâce aux détecteurs et aux systèmes dont sera dotée cette nouvelle flotte d’aéronefs, je crois que les opérations de recherche et de sauvetage impliqueront beaucoup moins de recherche et beaucoup plus de sauvetages.

Voilà d’excellentes nouvelles.

Vous connaissez déjà le travail remarquable que réalisent nos équipages de recherche et de sauvetage. J’ai eu l’honneur de commander ces aviateurs et aviatrices exceptionnels aux niveaux de l’escadron et de l’escadre et, aujourd’hui, à titre de commandant de l’Aviation royale canadienne, je demeure extrêmement fier du travail qu’ils accomplissent.

Je remercie les équipages aériens et le personnel de soutien, mais aussi leur famille, qui font preuve d’un dévouement inébranlable à cette mission et à ce rôle cruciaux.

Nos techniciens d’aéronefs veillent à ce que notre flotte de SAR satisfasse aux normes les plus rigoureuses et à ce que nos aéronefs soient prêts à décoller lorsqu’on fait appel à eux. Nos équipages font preuve de persévérance dans leurs missions, composant toujours avec des délais très serrés, mais aussi avec la géographie et le climat canadiens, afin de chercher des gens en détresse dans le milieu de SAR le plus exigeant du monde. 

Nos techniciens en SAR s’exposent volontairement au danger, luttant contre les éléments pour sauver les autres. Leur formation n'a pas d'égale et notre investissement se traduit toujours par des vies sauvées. 

Par conséquent, pendant le processus de mise en service de la nouvelle flotte d’aéronefs, nous porterons une attention particulière à l’aspect humain.

Nous établirons un milieu de formation en recherche et en sauvetage approprié, en mettant l’accent sur le leadership afin de pouvoir jouir du plein potentiel du nouvel aéronef.

Entre-temps, nos techniciens d’aéronefs, qui accomplissent un travail remarquable afin d’entretenir nos flottes actuelles, veilleront à ce que nous puissions continuer à nous servir des aéronefs CC-130H Hercules et CC-115 Buffalo jusqu’à la fin de la période de transition. Ces avions continuent à bien servir le Canada et leurs équipages ont répondu à des dizaines de milliers d’appels à l'aide au cours des années.

Pour conclure, je vous rappelle que notre nouvelle flotte jouera un rôle essentiel dans les interventions de SAR canadiennes.

La capacité de SAR de l’ARC ne représente qu’un des aspects du travail de SAR du Canada et porte principalement sur la recherche et le sauvetage aéronautiques.

De plus, nous volons en formation avec nos partenaires de tous les ordres du gouvernement, ainsi qu’avec les bénévoles altruistes de la collectivité de SAR, qui composent le tissu même de la recherche et du sauvetage de notre merveilleux pays. Notre nouvelle flotte d’avions de recherche et de sauvetage nous permettra de demeurer agiles et intégrés à nos partenaires de SAR, en plus de nous donner la portée et la puissance nécessaires afin d’offrir des services de recherche et de sauvetage aux Canadiens dans notre vaste et merveilleux pays.

Date de modification :