Le 426e Escadron accueille un nouveau colonel honoraire

Article de nouvelles / Le 20 juillet 2016

Pour voir d’autres photos, cliquez sur l’image sous « Galerie d’images ».

Par Ross Lees

Le colonel honoraire Timo Hytonen savait qu’il avait beaucoup de travail à accomplir lorsqu’il est devenu colonel honoraire du 426e Escadron d’entraînement au transport, situé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario. Néanmoins, pendant sa cérémonie d’investiture plus tôt cette année, au Musée national de la Force aérienne du Canada, à Trenton, il s’est engagé à faire de son mieux avec l’aide du personnel de l’escadron.

Suivre les traces du colonel honoraire Arthur Sherwin, un ancien pilote de l’Aviation royale canadienne abattu en Tunisie en 1943 et ayant fait partie de la Grande Évasion du Stalag Luft III, représente tout un défi, mais le colonel honoraire Hytonen a affirmé qu’il travaillerait très fort afin de devenir une voix crédible pour le 426e Escadron, l’Aviation royale canadienne et les Forces armées canadiennes en général.

« Je suis impatient d’apprendre ce que vous faites en détail et l’importance de votre travail pour le Canada. J’espère ensuite pouvoir faire connaître les contributions du 426e Escadron en vue d’assurer notre sécurité collective au plus grand nombre de personnes et d’endroits possible », a-t-il indiqué à l’auditoire pendant la cérémonie le 26 mai 2016. « J’ai hâte de discuter avec vous de divers sujets et de mieux comprendre les défis auxquels nous sommes confrontés dans un monde qui évolue rapidement. »

Le 426e Escadron est une unité diversifiée qui est responsable de la mise sur pied d’une force dans trois flottes distinctes, les techniciens de moulage pour deux flottes, ainsi que le perfectionnement des spécialistes en médecine aéronautique. L’escadron est également responsable des essais et de la validation de toutes les nouvelles capacités des flottes de mobilité aérienne et du soutien de la mobilité aérienne.

Selon le commandant du 426e Escadron, le lieutenant-colonel Ryan Deming, le choix d’un colonel honoraire et un processus nécessitant une mûre réflexion et un examen significatif afin de choisir une personne qui correspond bien à l’unité. « Notre engagement quotidien et la collaboration avec les principaux partenaires organisationnels, ainsi que l’instruction que nous offrons à de nombreux alliés nécessitent une diplomatie et un tact constants », dit-il en ajoutant que ces éléments sont essentiels afin de maintenir une bonne relation avec la collectivité. « Nous devons trouver un candidat qui est en mesure de renforcer notre esprit de corps et d’adhérer aux valeurs et aux fières traditions de notre unité, et qui peut également servir de lien essentiel avec nos collectivités en utilisant leur réseau professionnel de colonels honoraires. »

Les premières impressions sont très importantes, et c’est ce qui a permis au colonel honoraire Hytonen d’impressionner les membres de l’équipe de direction. Il est facile d’approche, humble, et un professionnel accompli.

« Nous avons hâte de vous voir à l’escadron », a indiqué le lieutenant-colonel Deming, « et de connaître vos expériences, de profiter de votre sagesse et de vos conseils et d’avoir du plaisir ensemble. »

Ross Lees est le rédacteur en chef du journal de la base de Trenton, The Contact, dans lequel cet article a été publié pour la premiére fois.

Date de modification :