La célébration du 94e anniversaire de l’ARC et plus

Article de nouvelles / Le 28 mars 2018

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres images.

Le lieutenant-général Mike Hood, commandant de l’Aviation royale canadienne, a récemment envoyé le message suivant aux militaires de l'ARC.

Joignez-vous à moi pour célébrer le 94e anniversaire de l’Aviation royale canadienne le 1er avril 2018.

Cette année, nous soulignons le 60e anniversaire de l’Accord du NORAD, l’alliance binationale la plus efficace du monde. Le 1er avril 2018 est également le 100e anniversaire de la Royal Air Force (RAF), née de la fusion du Royal Flying Corps et des Royal Naval Air Services.

Cet été, l’ARC participera aux célébrations du 100e anniversaire de la RAF au Royaume-Uni. Nous avons une longue relation qui remonte au tout début de nos forces aériennes, lorsque les équipages aériens et au sol du Canada se sont joints au Royal Flying Corps pour combattre pendant la Première Guerre mondiale. Dans une grande mesure, l’histoire, le patrimoine et les traditions que nous avons en commun ont commencé à ce moment-là, entretenus pendant l’entre-deux-guerres et solidifiés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le nouveau siècle n’a pas affaibli nos liens. Les militaires de l’ARC et de la RAF continuent de servir côte à côte à des endroits comme l’Afghanistan et l’Iraq. L’ARC s’est transformée depuis la Première Guerre mondiale, devenant une organisation indépendante, mais notre philosophie commune de puissance aérienne, qui s’est établie pendant deux guerres mondiales, et notre respect réciproque n’ont pas changé. L’ARC et la RAF envisagent l’avenir en tant que partenaires, alliées et pairs, prêtes à affronter l’incertitude.

Plus près de chez nous, nous soulignons le 60e anniversaire de l’Accord du Commandement de la défense aérienne (maintenant aérospatiale) de l’Amérique du Nord, signé le 12 mai 1958. L’accord a permis de créer un commandement binational chargé de défendre l’espace aérien nord-américain contre toute menace de l’extérieur. Au cours de son histoire, le NORAD s’est transformé pour faire face aux menaces en constante évolution visant l’Amérique du Nord. En se modernisant, le NORAD a pu élargir sa mission à l’alerte tactique et à l’évaluation des possibles attaques aériennes, spatiales et de missiles contre l’Amérique du Nord et, en 2006, il est devenu responsable d’avertir les autorités en cas de menaces maritimes contre nos pays.

Nous sommes fiers d’être les alliés des États-Unis dans la défense intégrée de l’Amérique du Nord. Pour souligner cet anniversaire mémorable, notre CF-18 Hornet de démonstration de 2018, peint aux couleurs symbolisant notre fierté envers le NORAD, épatera le public au Canada et aux États-Unis.

Votre niveau de préparation élevé et votre dévouement opérationnel quotidien nous permettent d’exécuter un large éventail d’opérations pour le Canada, qu’il s’agisse de recherche et de sauvetage ou de secours en cas de catastrophe dans l’ensemble de notre grand pays, de missions à l’appui du NORAD ou d’opérations d'affirmation de la souveraineté. Dans les mois à venir, nous enverrons une force opérationnelle aérienne au Mali et envisageons de fournir une capacité de transport aérien tactique au Centre de soutien régional des Nations Unies à Entebbe, en Ouganda. Ces déploiements s’ajoutent à notre participation aux mesures de la coalition mondiale en République d’Iraq et en Syrie pour lutter contre Daech, et à l’appui des mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN en Europe de l’Est et en Europe centrale.

Nous continuerons à travailler aux projets précisés dans la Politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement qui couvrent l’éventail de capacités de l’ARC, mais qui comprennent les avions de recherche et de sauvetage, les capacités de chasseurs perfectionnés, la modernisation du NORAD et l’acquisition de capacités spatiales destinées à accroître la connaissance de la situation et le ciblage, comme le remplacement du système RADARSAT actuel. De plus, conformément à la politique de défense, nous continuerons de renforcer nos liens avec nos alliés grâce aux Nations Unies, à l’OTAN, au NORAD et au Groupe des cinq.

À l’approche de notre 100e anniversaire et du début de notre deuxième siècle dans quelques années, nous jouissons d’une excellente situation qui nous permettra d’affronter les difficultés que présentera le monde incertain. Je suis extrêmement fier d’avoir dirigé cette équipe diversifiée, dévouée et professionnelle d’aviateurs et d’aviatrices depuis que j’ai assumé le commandement de l’ARC, en 2015.

Dans le cadre de vos fonctions au service du Canada et des Canadiens, j’espère que vous serez toujours guidés par la devise de l’ARC : « Sic itur ad astra » – Telle est la voie vers les étoiles.

Date de modification :