L’exposition des anciens drapeaux consacrés de l’ARC au Centre Air Canada

Article de nouvelles / Le 28 mars 2018

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Par Joanna Calder

L’Aviation royale canadienne a reçu de nouveaux drapeaux consacrés, des drapeaux militaires uniques, à Toronto, le 1er septembre 2017. Par conséquent, ses anciens drapeaux consacrés, qu’elle avait reçus en 1982 et qui symbolisaient son identité précédente à titre de Commandement aérien, ont été mis en dépôt.

En février, lors d’une cérémonie tenue immédiatement avant une joute de hockey opposant les Maple Leafs de Toronto aux Sénateurs d’Ottawa, l’ARC a confié ses anciens drapeaux consacrés à la garde des Maple Leafs de Toronto.

Les drapeaux consacrés du Commandement aérien sont désormais exposés au Centre Air Canada (CAC), à Toronto.

On a dévoilé les drapeaux consacrés le 27 février 2018, lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté le lieutenant‑général Mike Hood, commandant de l’ARC, l’adjudant-chef Gérard Poitras, adjudant-chef du Commandement de l’ARC, Michael Friisdahl, président et chef de la direction de Maple Leaf Sports & Entertainment (MLSE), Brendan Shanahan, président des Maple Leafs de Toronto, ainsi que le personnel de MLSE et les équipes du CAC qui ont fait de l’exposition une réalité.

« L’ARC entretient avec Toronto une relation de longue date empreinte de fierté », a dit le lieutenant-général Hood dans un message qu’il a adressé au personnel de l’ARC plus tôt cette année. « L’aviation militaire canadienne a vu le jour à Toronto il y a 101 ans, lorsque le Royal Flying Corps Canada s’est établi dans la ville et la région environnante afin de recruter et de former des équipages canadiens en vue de leur service à l’étranger pendant la Première Guerre mondiale. »

« Toutefois, notre relation avec les Maple Leafs de Toronto est encore plus étroite, a-t-il ajouté. En 1927, le lieutenant-colonel d’aviation William George Barker, as de la Première Guerre mondiale et héros de guerre canadien le plus décoré, a été nommé président du club de hockey des Maple Leafs par Constantine Falkland Cary (Conn) Smythe, gérant de l’équipe, qui avait quitté l’Armée provisoirement afin de servir en tant qu’observateur aérien dans le Royal Flying Corps en 1917.   

« Étant donné l’histoire unique qui lie l’ARC et Toronto, le CAC est un endroit indiqué où exposer nos anciens drapeaux consacrés tout autant que les Maple Leafs ont les qualités nécessaires pour en être les gardiens. »

Exposés dans un boîtier fabriqué sur mesure installé à l’Entrée 6 du CAC et accompagnés d’une plaque explicative en laiton, les drapeaux consacrés sont visibles tant au public qui circule devant le centre qu’aux gens qui assistent à des activités à l’intérieur du CAC. Ils sont donc, fort probablement, les drapeaux consacrés remisés les plus visibles et les plus accessibles de l’histoire des Forces armées canadiennes. Selon M. Friisdahl, plus de 3,5 millions de visiteurs et d’amateurs de hockey auront l’occasion de les voir tous les ans.

« Il s’agit d’un grand honneur pour notre organisation. Au nom de tout le personnel de MLSE, du groupe de propriétaires et de nos partisans, je remercie le lieutenant-général Hood et l’ARC de nous confier cette responsabilité importante », a dit M. Friisdahl. « Nous exposerons ces anciens drapeaux consacrés avec grande fierté et grand honneur, et rappellerons leur importance à nos visiteurs et partisans, actuels et futurs. » 

L’emplacement respecte la directive des Forces armées canadiennes selon laquelle les « autorités qui en ont la garde doivent s’assurer que les drapeaux consacrés mis en dépôt restent accessibles au public. Ils ne doivent pas être remisés ou exposés dans des endroits inaccessibles. »

Les drapeaux consacrés remisés du Commandement aérien sont conservés dans un boîtier de verre trempé à l’épreuve des rayons ultraviolets. Ils sont maintenus en place par pression grâce à seize écrous de fixation et sont éclairés par des ampoules à diode électroluminescente.

Bien que les Maple Leafs se chargent de garder les drapeaux consacrés mis en dépôt, ceux-ci demeurent, pour toujours, la propriété de l’État. Les représentants du Bureau de l’adjudant-chef de l’ARC se rendront sur place une fois par année pour s’assurer de l'intégrité des drapeaux et pour maintenir les liens avec l’organisation des Maple Leafs.

Le texte de la plaque commémorative au CAC

LES DRAPEAUX CONSACRÉS DE L’AVIATION ROYALE CANADIENNE

Les drapeaux consacrés sont des drapeaux cérémoniels uniques qui, à l’origine, servaient de point de ralliement pendant les batailles. De nos jours, ce sont des symboles précieux pour nos militaires, hommes et femmes.

Voici les anciens drapeaux consacrés de l’Aviation royale canadienne, confiés aux Maple Leafs de Toronto le 10 février 2018, pendant une cérémonie tenue sur la glace.

Le drapeau de la reine, l’unifolié au centre duquel figure le monogramme royal, symbolise la loyauté envers la Couronne. Quant à lui, le drapeau du commandement, le drapeau bleu au centre duquel se trouve l’insigne de l’ARC, symbolise la fierté, la cohésion et le courage de l’ARC.

Toronto et l’ARC entretiennent des liens solides. C'est dans cette ville que les équipages canadiens se sont enrôlés et ont commencé leur entraînement, en 1917. Cette même année, le lieutenant Conn Smythe, futur membre du Temple de la renommée du hockey des Maple Leafs, s’est joint au Royal Flying Corps à titre d’observateur pendant la Première Guerre mondiale. Son instructeur, le lieutenant-colonel d’aviation William Barker, demeure à ce jour le héros de guerre le plus décoré de l’histoire du Commonwealth. En 1927, M. Barker a assumé la présidence des Maple Leafs de Toronto.

C’est avec honneur que nous acceptons la grande responsabilité de conserver ces anciens drapeaux consacrés au nom des hommes et des femmes de l’ARC, qui assurent la souveraineté du Canada et protègent les valeurs canadiennes au pays et à l’étranger.

 

Date de modification :