L’Aviation royale canadienne va continuer à soutenir l’ONU en Ouganda en 2021

Article de nouvelles / Le 16 novembre 2020

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Par l’adjudant-maître Dominic Allard

Dans le cadre du soutien que le Canada offre à l’Organisation des Nations unies (ONU), les Forces armées canadiennes se sont engagées à apporter leur aide pour une autre année aux opérations de logistique intermissions de l’ONU, à la base de soutien d'Entebbe, en Ouganda.

L’Aviation royale canadienne fournit un CC-130J Hercules du 436e Escadron de transport, unité de transport aérien tactique de réputation mondiale basée à la 8e Escadre Trenton, en Ontario. Ce détachement de transport aérien tactique (Dét TAT) réunit des militaires canadiens de différentes escadres, bases et unités de l’est du Canada, ce qui permet de former une unité de professionnels qui travaillent ensemble efficacement. L’équipe a fait preuve d’un professionnalisme et d’une cohésion remarquables lors de déploiements épisodiques. Ses membres sont des travailleurs acharnés qui ont fait preuve d’excellence grâce à leur agilité et à leur souplesse et qui s’adaptent aux différences entre les opérations de l’ONU et de l’ARC afin d’accomplir leur mission. On a établi un petit quartier général bien équipé selon le concept expéditionnaire de la 2e Escadre pour la durée de l’opération.

Les militaires ont commencé à travailler rapidement pour permettre la tenue d’opérations aériennes expéditives. Le Dét TAT a transporté plus de 90 tonnes de cargaison, y compris des véhicules blindés de l’ONU, et 200 passagers, lors de vols en République démocratique du Congo répartis sur trois semaines. La mise sur pied du Dét TAT s’est faite en fonction de la doctrine de l’ARC, après quoi on a procédé à sa réduction selon le concept de force opérationnelle aérienne. Le Dét TAT a déjà prouvé son efficacité lors de plusieurs rotations à l’appui de l’opération Presence en Ouganda et de missions de l’ONU, depuis le 1er avril 2019.

L’ARC a mené ses opérations en toute sécurité dans le contexte de la COVID-19. Malgré certaines complications, y compris les isolations de quatorze jours avant et après chaque mission, les membres du détachement se sont bien adaptés, continuant à mener des opérations tout en prenant les précautions sanitaires locales et celles des FAC.

L’adjudant-maître Dominic Allard est l’adjudant supérieur du détachement de la Force aérienne affecté à l’opération Presence en Ouganda.

 


 

Date de modification :