L’ARC dévoile le CF-18 de démonstration de 2016

Article de nouvelles / Le 12 avril 2016

Aviation royale canadienne

L’Aviation royale canadienne (ARC) a récemment dévoilé  le CF-18 de démonstration pour la saison 2016.

Le dévoilement a eu lieu le 5 avril 2016 à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta, où l’avion a été peint au cours des dernières semaines. Le commandant de l’escadre, des représentants de la Ville de Cold Lake et de la municipalité de Bonnyville, ainsi que du capitaine Ryan Kean qui pilotera cet avion ont assisté à l'événement.

Tous ont eu la primeur de découvrir les nouveaux motifs commémoratifs du CF-18 Hornet qui ont pour thème le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique.

« C’est toujours un privilège pour la 4e Escadre d’avoir la responsabilité de concevoir et de préparer le Hornet de démonstration qui permet à l’Aviation royale canadienne d’établir des liens avec des milliers de Canadiens et de leur présenter des moments de fierté de notre histoire », a dit le colonel Eric Kenny, commandant de la 4e Escadre. « Cette année encore, Jim Belliveau a fait preuve d’un talent incroyable en réussissant à représenter une idée aussi complexe que le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique. M. Belliveau et nos techniciens se sont surpassés pour donner vie à l’idée de Jim. Grâce au travail et à l’engagement des membres de la 4e Escadre, ce chasseur fera la joie de tous. »

En 2016, l’Aviation royale canadienne commémore l’un des plus importants programmes d’entraînement aérien au monde, le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique (PEACB), mis en œuvre entre 1939 et 1945. Elle célèbre aussi le 75e anniversaire de la création des escadrons de la série 400 de l’ARC, escadrons qui sont le fondement de l’ARC moderne. Ils ont été créés en application de l’article XV de l’entente sur le PEACB et ils servent toujours le Canada et les Canadiens.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le PEACB avait permis de former 131 553 membres d’équipage, notamment des pilotes, des radiotélégraphistes, des mitrailleurs de bord ainsi que des navigateurs pour les forces aériennes britanniques, australiennes, néo‑zélandaises et canadiennes. Le programme a également permis de former des citoyens d’autres pays – dont la Pologne, les États‑Unis, la Norvège, la Belgique, les Pays‑Bas, la Tchécoslovaquie et la France – qui ont joué un rôle prépondérant dans l’effort de guerre. En outre, des dizaines de milliers de membres des personnels de maintenance et de soutien ont été recrutés et formés par l’ARC à l’appui de cette entreprise. Sans la contribution de ces hommes et de ces femmes, le Plan d’entraînement aérien aurait été un échec.

Né à London, en Ontario, le capitaine Ryan Kean s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 2003, dans le cadre du Programme de formation des officiers de la Force régulière. En juillet 2013, il a été nommé pilote‑instructeur du Hornet, au 410e Escadron d’entraînement opérationnel à l’appui tactique « Cougar », son unité actuelle. Il y est officier adjoint des opérations de l’escadron. Pendant son affectation à la 4e Escadre, le capitaine Kean a participé à de nombreuses missions et à de nombreux exercices d’entraînement au Canada et aux États-Unis. Il a également mené des missions opérationnelles, tant au Canada qu’à l’étranger, à l’appui des missions du NORAD et de l’OTAN. Il a accumulé plus de 1 600 heures de vol à bord d’aéronefs militaires, y compris 1 300 heures à bord du Hornet.

« Je suis honoré de représenter l’Aviation royale canadienne durant la saison 2016 de spectacles aériens », a dit le capitaine Kean. « J’espère inspirer nos jeunes Canadiens, tout comme j’ai été inspiré lorsque je n’étais qu’un enfant. »

« Je suis impatient de partager avec eux ma passion pour l’aviation et j’espère pouvoir les inciter à réaliser leurs rêves, tout comme je l’ai fait lorsque j’ai décidé de devenir pilote de chasse. Le thème de cette année cadre bien avec la mission de proximité de l’équipe de démonstration puisqu’elle fait concorder une période déterminante de l’histoire de notre Force aérienne et sa relation de longue date avec les agglomérations du Canada. »

Le Hornet a été spécialement peint et orné de motifs commémoratifs conçus par Jim Belliveau, directeur chevronné de la conception graphique, à la 4e Escadre.

Date de modification :