L’ARC confie ses anciens drapeaux consacrés aux Maple Leafs

Article de nouvelles / Le 13 février 2018

Par Joanna Calder

On n’avait jamais vu ça sur la glace du Centre Air Canada (CAC), à Toronto.

L’Aviation royale canadienne (ARC) a reçu de nouveaux drapeaux consacrés, des drapeaux militaires uniques, à Toronto, le 1er septembre 2017. De ce fait, ses drapeaux consacrés existants, qui lui ont été remis en 1982 et qui symbolisaient son identité précédente à titre de Commandement aérien, ont été mis hors service.

Le 10 février 2018, lors d’une cérémonie tenue immédiatement avant une joute de hockey opposant les Maple Leafs de Toronto aux Sénateurs d’Ottawa, l’ARC a confié ses anciens drapeaux consacrés à la garde des Maple Leafs. La courte cérémonie s’est déroulée dans le cadre d’une soirée à l'intention des Forces armées canadiennes tenue au CAC.

Deux cornemuseurs du Corps de cornemuses de l’ARC, le lieutenant-colonel (à la retraite) Kenneth J. Mackenzie et son frère, le major Allan J. Mackenzie, ont précédé le lieutenant-général Mike Hood, commandant de l’ARC, et l’adjudant-chef Gérard Poitras, adjudant-chef de l’ARC, sur la glace. Ils étaient suivis des anciens des Maple Leafs Darryl Sittler et Darcy Tucker, et d'une garde de drapeau du 402e Escadron « City of Winnipeg », qui portaient les drapeaux consacrés retirés.   

Le capitaine Louis Martel, la capitaine Jennifer Finateri, l’adjudant Chris Longman, la sergent Robyn Arnold et le sergent Francisco Moises composaient la garde des anciens drapeaux.

Sous les applaudissements et les acclamations de la foule présente au CAC et alors que la garde des drapeaux consacrés saluait de ses carabines et de ses épées brandies, l’adjudant-chef Poitras a remis le drapeau de la reine à M. Sittler et le lieutenant-général Hood, celui du commandement aérien à M. Tucker.

À la fin de février, les anciens drapeaux consacrés seront mis en dépôt, c'est-à-dire qu’ils seront exposés près de l’entrée 6 du CAC, où pourront les voir les passants et les personnes venues voir des joutes de hockey au CAC.

Une entente régissant la garde, par l’équipe de hockey, des anciens drapeaux consacrés du Commandement aérien est intervenue entre les Maple Leafs et l’ARC. L’entente et l'endroit où seront exposés les drapeaux consacrés satisfont au règlement énoncé dans la publication des Forces canadiennes La structure du patrimoine des Forces canadiennes, où il est établi, entre autres choses, que les drapeaux consacrés « demeurent la propriété de l’État à perpétuité. Le contrôle en est assuré par le ministère de la Défense nationale au nom du gouvernement du Canada. Les drapeaux consacrés commémorent les actes de bravoure et les sacrifices des unités et des militaires qui ont servi sous eux. Si un drapeau consacré est mis en dépôt de façon temporaire ou permanente, les autorités à qui le drapeau a été confié en assument la responsabilité. Le drapeau consacré doit toujours demeurer accessible. […] Les autorités qui en ont la garde doivent s’assurer que les drapeaux consacrés mis en dépôt restent accessibles au public. Ils ne doivent pas être remisés ou exposés dans des endroits inaccessibles. […] Il est absolument interdit d’autoriser un particulier à prendre possession d’un drapeau consacré ou d’une partie de drapeau consacré. Si les autorités à qui le drapeau a été confié ne peuvent plus le conserver en bon état, elles doivent le retourner ».

L’ARC entretient avec Toronto une relation de longue date empreinte de fierté. L’aviation militaire canadienne a vu le jour à Toronto il y a 101 ans, lorsque le Royal Flying Corps Canada a été établi dans la ville et dans la région environnante afin de recruter et de former des équipages canadiens en vue de leur service à l’étranger pendant la Première Guerre mondiale.

« Notre relation avec les Maple Leafs de Toronto est encore plus étroite. En 1927, le lieutenant-colonel d’aviation William George Barker, as de la Première Guerre mondiale et héros de guerre canadien le plus décoré, a été nommé président du club de hockey des Maple Leafs par Constantine Falkland Cary (Conn) Smythe, gérant de l’équipe, qui, comme M. Barker, avait servi en tant que pilote dans la Royal Air Force, où il avait été détaché depuis l’Armée, en 1917, pour y servir d’observateur », nous a confié le lieutenant-général Hood avant la cérémonie de transfert. « Étant donné cette histoire unique, le Centre Air Canada est un endroit convenable où exposer nos anciens drapeaux consacrés et les Maple Leafs ont les qualités nécessaires pour en être les gardiens. »

Les Maple Leafs, peut-être inspirés par les drapeaux consacrés de l’ARC, ont gagné la partie disputée contre les Sénateurs par un score de 6 à 3.

Date de modification :