Des gestionnaires de combat aérien s’entraînent avec le « Doghouse »

Article de nouvelles / Le 5 décembre 2019

Par le sous-lieutenant Elyse O’Brien

Pour répondre à la grande demande en matière de gestionnaires de combat aérien (GCA), le 51e Escadron d’entraînement opérationnel de contrôle et d’alerte (Aérospatiale), situé à la 22e Escadre North Bay, en Ontario, a dû faire preuve d’innovation.

La réponse au problème d’entraînement se trouvait à plus de 2 000 kilomètres, à la Tyndall Air Force Base, en Floride. Tyndall est le domicile du 337th Air Control Squadron, surnommé « Doghouse ».

Du 12 octobre au 9 novembre 2019, deux stagiaires et trois instructeurs GCA canadiens ont eu un accès unique à une source d’entraînement réelle et synthétique, et ont été les premiers stagiaires GCA à réussir l’examen de qualification en situation réelle au 337th Squadron, l’équivalent américain du 51e Escadron pour l’entraînement des GCA.

Pendant les premiers jours d’entraînement, les stagiaires canadiens ont pris connaissance des capacités de leurs homologues américains. Le bureau responsable de l’ordonnancement du 337th Squadron joue un rôle considérable dans le succès de l’entraînement des stagiaires GCA américains. Il a prêté ses ressources et a fourni le personnel de cours et plusieurs missions au 51e Escadron. À leur tour, les Canadiens ont fourni aux stagiaires du « Doghouse » des missions supplémentaires, qui provenaient de contacts précédents avec les escadrons de chasseurs – qui ont tous facilité la collaboration. 

De plus, les stagiaires canadiens ont eu la chance inestimable de contacter directement des chefs d’escadrille et des officiers d’ordonnancement de divers escadrons de chasseurs d’un peu partout sur la côte est des États-Unis, afin de mettre les missions à l’horaire, de participer à la planification de ces missions, et surtout, d’établir des contacts positifs à la grandeur de la United States Air Force (USAF).

Durant leurs temps libres, les stagiaires canadiens ont rencontré leurs homologues américains, et ont discuté des similarités et des différences dans l’entraînement des GCA canadiens et américains, dans les affectations de GCA, de la culture de l’USAF, et comment ils profitaient de leur temps en Floride. Les stagiaires américains étaient empressés de répondre aux questions des Canadiens et d’aider lorsqu’ils le pouvaient. Ils ont fait sentir aux Canadiens qu’ils étaient les bienvenus.

En ayant recours à une approche novatrice pour répondre au besoin d’un environnement d’entraînement supplémentaire, le 51e Escadron d’entraînement opérationnel de contrôle et d’alerte (Aérospatiale) a été en mesure d’augmenter le nombre de gestionnaires de combat aérien sur lesquels peut compter l’Aviation royale canadienne tout en assurant la prestation d’une instruction de grande qualité.

À propos du 337th Air Control Squadron

Tiré du site Web du 337th Air Control Squadron

Le 337th Air Control Squadron a pour mission d’instruire des gestionnaires de combat aérien professionnels pour des postes dans la US Air Force, la Air National Guard et la Air Force Reserve. Il prépare ces officiers pour qu’ils exercent la fonction de synchroniser les armes, les capteurs et le carburant afin de donner suite à l’intention du commandant. Par ailleurs, l’Escadron instruit des officiers militaires étrangers sur les techniques de la USAF en matière de commandement et de contrôle des opérations aériennes, et favorise les relations avec les pays alliés à l’aide d’un dialogue ouvert sur les différences entre les professions, la doctrine et la culture.

Le sous-lieutenant O’Brien a été une stagiaire du cours de gestionnaire de combat aérien du 337th Air Control Squadron.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les officiers de systèmes de combat aérien planifient, coordonnent et dirigent les missions de l’aéronef et de l’équipage. Ils gèrent les systèmes de navigation tactique de précision, les capteurs de pointe, les systèmes de communication, l’équipement de guerre électronique ainsi que les systèmes de lancement d’armes.

Ils dirigent et coordonnent les activités tactiques des autres unités. Ils dirigent une large gamme de missions, y compris les opérations suivantes :

         - Recherche et sauvetage 
         - Opérations anti-sous-marines
         - Surveillance et repérage maritime de surface
         - Patrouille d’affirmation de la souveraineté et de surveillance des pêches
         - Opérations antidrogues
         - Ravitaillement air-air
         - Secours humanitaire
         - Opérations interalliées avec les forces d’autres nations
         - Entraînement et appui à la guerre électronique
         - Opérations faisant appel aux véhicules aériens sans pilote

http://forces.ca/fr/carriere/officier-systemes-combat/

Date de modification :