Aéronefs

L’Aviation royale canadienne exploite divers aéronefs, dont nombre sont nouveaux ou complètement modernisés. Les types d’appareil varient énormément et comptent d’immenses avions de transport, des hélicoptères, des chasseurs, des avions de patrouille et bien encore. Ils servent dans une multitude de rôles au pays et à l’étranger dans des contextes de paix ou de conflit, en soutien à la mission de l’ARC qui est de fournir une puissance aérienne pertinente, souple et adaptée, afin de relever les défis d’aujourd’hui et de demain.

Chasseur | Recherche et sauvetage | Transport | Tactique | Renseignement, surveillance et reconnaissance | Entraînement

Aéronefs de chasse

Les avions de chasse sont principalement conçus pour assurer le contrôle de l’espace aérien essentiel et empêcher l’ennemi d’utiliser cet espace. Ces avions sont légers, manœuvrables, capables de parcourir de longues distances, faciles à déployer, aptes à intervenir rapidement, à identifier les cibles aériennes, maritimes ou terrestres et à prendre des mesures qui s’imposent contre celles-ci. Les avions de chasse sont désignés par un code alphanumérique qui commence par les lettres CF.

Recherche et sauvetage

Les aéronefs de recherche et de sauvetage servent à appuyer l’objectif national en matière de recherche et de sauvetage qui consiste « à prévenir les pertes de vie et les blessures au moyen d’activités de recherche et de sauvetage visant à alerter, à intervenir et à aider » (Guide national de recherche et de sauvetage, 1998). Les aéronefs peuvent être à voilure fixe ou à voilure tournante, et certains aéronefs servant aux activités de recherche et sauvetage peuvent également être configurés pour accomplir d’autres rôles, notamment l’hélicoptère Griffon et l’avion Hercules de modèle H. De même, les aéronefs de l’ARC peuvent tous être utilisés en appui aux missions de recherche et de sauvetage, s’ils sont disponibles et s’ils conviennent.

Transport

Les avions de transport (aussi connus sous le nom d’avion-cargo ou de mobilité aérienne) sont des aéronefs à voilure fixe qui assurent les services de transport aérien pour les Forces armées canadiennes. Ces services comprennent le transport du personnel et du matériel dans le but d’atteindre des objectifs stratégiques, opérationnels ou tactiques. Certains avions de transport sont configurés pour assumer d’autres rôles. Les avions de transport sont désignés par un code alphanumérique qui commence par les lettres CC.

Aviation tactique

Les aéronefs tactiques de l’ARC apportent un appui à l’Armée canadienne en lui fournissant des services de mobilité et de reconnaissance ainsi que de la puissance de feu aérienne. Les escadrons d’aviation tactique de l’ARC sont hébergés aux mêmes endroits que les unités de l’Armée partout au Canada. Deux flottes d’hélicoptères, Chinook et Griffon, servent à cette fin. Il faut noter que certains hélicoptères Griffon servent à la recherche et au sauvetage, et sont alors peints en jaune et rouge, les couleurs distinctives de ce rôle, au lieu du vert et du noir de l’aviation tactique. Les hélicoptères sont désignés par un code alphanumérique qui commence par les lettres CH.

Renseignement, surveillance et reconnaissance

N’importe quel aéronef peut servir à mener des activités de renseignement, de surveillance ou de reconnaissance. Cependant, les Forces armées canadiennes utilisent principalement pour ce rôle l’hélicoptère maritime Sea King (qui sera remplacé par le Cyclone) et l’avion de patrouille à long rayon d’action Aurora. La première fonction de ces aéronefs est la détection, pour fournir au commandant des renseignements utiles pour la prise de décision en situation de combat ou non. L’avion Aurora est désigné par un code alphanumérique qui commence par les lettres CP, pour indiquer son rôle de patrouille.

Aéronefs d'entraînement

Les aéronefs d’entraînement sont utilisés pour instruire les équipages quant au fonctionnement des divers types d’aéronef, y compris les avions de chasse, les hélicoptères et les avions multimoteurs. Plusieurs aéronefs d’entraînement utilisés par les Forces armées canadiennes appartiennent réellement à des entreprises privées sous contrat chargées de fournir l’instruction. L’avion Tutor, qui sert principalement à l’équipe de démonstration aérienne des Snowbirds, est classé comme un avion d’entraînement, parce qu’il était le principal avion à réaction d’entraînement des Forces armées canadiennes avant 2000. Les aéronefs d’entraînement sont désignés par un code alphanumérique qui commence par les lettres CT.

Aéronefs historiques

Date de modification :