CH-149 Cormorant

Aéronefs
Vue d’ensemble

Le CH-149 Cormorant est un hélicoptère de recherche et de sauvetage à grande autonomie. Il peut être utilisé dans les conditions climatiques les plus difficiles, ce qui en fait l’hélicoptère idéal pour la géographie et le climat rigoureux du Canada.

L’hélicoptère peut transporter douze civières ou une charge de 5 000 kilogrammes. Ses systèmes modernes lui permettent de maintenir un vol stationnaire stable lors d’opérations essentielles de levage. Il est, entre autres, venu en aide à des alpinistes, à des randonneurs égarés et à des équipages de navires en détresse.

Longueur 22,8 m
Envergure du rotor 18,5 m
Hauteur 6,5 m
Masse totale maximale  14 600 kg
Vitesse maximale 277 km/h
Autonomie plus de 1 000 km
Bases
  • Comox, C.-B.
  • Gander, T.-N.-L.
  • Greenwood, N.-É.
Usages de l’aéronef Recherche et sauvetage

Nouvelles

Un avion orange à deux hélices en vol

Un survol de nos aéronefs de recherche et de sauvetage

Les techniciens en SAR se servent de différents types d’équipement pour faire leur travail, mais ils se fient aux aéronefs afin de se déplacer pour sauver des vies. Voici les aéronefs que les techniciens en SAR canadiens utilisent pour accomplir leur travail quotidien.
Le 24 septembre 2020

Deux hommes en combinaison orange s’appuient sur une couchette à bord d’un aéronef.

Un sauvetage ardu

Une marche de dix heures pour réaliser un sauvetage s’est révélée éprouvante pour des techniciens en SAR.
Le 14 septembre 2020

Compresseur

CH149906 Cormorant - Épilogue

L’hélicoptère CH149906 effectuait un décollage normal pour se placer en vol stationnaire à 10 pieds de hauteur. Trois secondes après le décollage, à une hauteur de quelque trois à quatre pieds au‑dessus du sol, l’équipage a entendu un bruit sourd suivi des tonalités d’avertissement principal et de panne moteur.
Le 7 août 2013

Cormorant CH149910

CH149910 Cormorant - Épilogue

Un technicien effectuait une vérification du couple de serrage et le remplacement des écrous du raccord boulonné reliant le carter supérieur au carter principal de la boîte de transmission principale (BTP) d’un hélicoptère CH149 Cormorant, lorsqu’un goujon du jonc d’arrêt s’est rompu en surcharge.
Le 16 novembre 2012

Date de modification :