CH-124 Sea King

Photos

Related links

Aéronefs d'renseignement, surveillance et reconnaissance

Aéronefs

CH-124 Sea King

Vue d’ensemble

Vue d’ensemble

Le CH-124 Sea King est un hélicoptère embarqué dont le nom évoque des caractéristiques exceptionnelles. Cet aéronef compact muni d’un rotor à pales et d’une poutre-fuselage repliables se loge parfaitement bien sur les ponts des navires les plus exigus. En outre, sa coque amphibie lui permet de réaliser des amerrissages d’urgences.

Le CH-124, propulsé par deux turbomoteurs, est muni de systèmes de détection acoustique subsurface et de torpilles autoguidées. Décollant de destroyers et de frégates, le Sea King fait appel à ces systèmes pour repérer et détruire des sous-marins.

Pouvant voler de jour comme de nuit, le CH-124 est un appareil de surveillance polyvalent. Il a été acquis principalement comme aéronef de guerre anti-sous-marine (GASM), mais ses rôles se sont étendus depuis sa mise en service en 1963. Au pays, la flotte de Sea King participe à des opérations de recherche et de sauvetage (SAR), de secours en cas de catastrophe, de lutte antidrogue, de surveillance des pêches et de patrouilles antipollution.

Le Sea King contribue aussi de manière importante à des missions de paix internationales et participe activement à la campagne contre le terrorisme. Depuis leur déploiement à bord de navires canadiens dans le golfe Persique à l’automne 2001, les CH-124 Sea King ont effectué des centaines de missions de transport de troupes et d’arraisonnement de navires suspects.

Cet hélicoptère a aussi joué un rôle clé durant l’opération Hestia, la réponse canadienne au tremblement catastrophique qui a ébranlé Port-au-Prince en janvier 2010. Il a démontré son importance nationale en fournissant la moitié de toute la capacité de transport canadien en théâtre. Il a déménagé des hôpitaux au dessus des montagnes, a amené de l’eau aux assoiffés, a évacué les malades et les mourants et a transporté une armée de premiers répondants dans les régions les plus affectées par le désastre.En fait, le Sea King demeure l’un des appareils les plus utilisés dans la Force aérienne du Canada. Le Sea King sera remplacé par le CH-148 Cyclone.

Caractéristiques

Caractéristiques

Description des aéronefs

Le Sea King est l’un des plus vieux aéronefs de l’Aviation royale canadienne, mais c’est aussi l’un des plus utilisés. Il a participé à diverses opérations nationales et internationales au cours des dernières années, dont les suivantes : golfe Persique, Somalie, Yougoslavie, Timor‑Oriental, inondations au Manitoba et Haïti.

Longeur

16,67 m

Envergure

18,9 m

Hauteur

5,8 m

Poids à vide

6 591 kg

Masse totale maximale

9 318 kg

Groupe motopropulseur

Deux turbomoteurs T-58-GE-8F/-100 de General Electric de 1500 CV sur arbre

Vitesse maximale

222 km/h

Vitesse de croisière

167 km/h

Plafond pratique

3 048 m

Rayon d’action

740 km

Équipement

radar, radar infrarouge à balayage frontal (FLIR), sonar actif-passif radar de recherche en surface

Armement

Torpilles autoguidées Mk 46 Mod V, mitrailleuse d’auto-défense

Équipage

2 pilotes, 1 navigateur, 1 opérateur de détecteurs électroniques aéroportés

Année d’acquisition

1963 à 1969

Flotte des Forces canadiennes

27

Bases

12e Escadre Shearwater, (N.-E)
Patricia Bay (C.-B.)

 

Date de modification :