103e Escadron de recherche et sauvetage

Insigne

Signification : Les fonctions de cet escadron sont symbolisées par un chien Saint Bernard dont la race a été entraînée au début du 18e siècle par les moines de l'hospice Saint Bernard dans les Alpes. Ces chiens sont depuis reconnus pour leur perspicacité et leur courage dans les opérations de recherche et de sauvetage.

Malgré qu'il ait utilisé différent types d'aéronefs et mené ses opérations à partir de diverses bases de l'Atlantique, la recherche et sauvetage a toujours été l'apanage du 103e Escadron.

De nos jours, le 103e Escadron de recherche et sauvetage est chargé de fournir la capacité de recherche et sauvetage au Centre de coordination des opérations de sauvetage de Halifax 24 heures par jour, tous les jours de l'année. La responsabilité de l'escadron s'étend sur une très vaste zone : le Moyen-Arctique, les Maritimes, Terre-Neuve et le Labrador et toutes les eaux du large dans la région.

Le 103e Escadron est fort occupé du fait que le nombre de cas de recherche et sauvetage dans la région de Terre-Neuve, qui sont des appels de détresse, est deux fois plus élevé que la moyenne nationale.

Comme le 103e Escadron est basé à proximité des principaux lieux de pêche et des voies de navigation, il n'est pas surprenant que la majorité de ses missions se déroulent en mer. Les équipages de recherche et sauvetage répondent à des appels de détresse de navires, vont à la recherche de bateaux en retard et transportent des marins malades ou blessés. Les équipages se trouvent souvent à plus de 300 km des côtes et, avec la mise en service de Hibernia (un poste de ravitaillement en carburant sur une plate-forme pétrolière) la possibilité de se trouver encore plus loin en haute mer devient plutôt une réalité.

« Les exilés », comme sont surnommés affectueusement les membres du 103e Escadron, accomplissent diverses tâches assurant le fonctionnement de l'escadron, que ce soit piloter les hélicoptères, en assurer la maintenance et l'entretien courant, ou encore veiller à l'administration et au soutien de l'escadron.

Son effectif (environ 50 militaires et 26 employés civils) exploite trois hélicoptères CH-149 Cormorant.

Le CH-149 Cormorant peut accueillir 12 civières ou supporter une charge de 5 000 kg. Son système de protection contre le givre lui permet de voler dans des conditions de givrage persistantes. Le Cormorant accomplit régulièrement des missions de sauvetage qui auraient été impossibles à réaliser au moyen de son prédécesseur, le CH-113 Labrador.

Pendant les années 1960, l'escadron a fait l'acquisition d'Albert, un chien de sauvetage qui appartenait à un barbier de la Nouvelle-Écosse. Aujourd'hui, ce chien orne l'insigne de l'escadron dont l'objectif est le même que celui de la 9e Escadre, à terre ou dans les airs : chercher et sauver.

Aéronefs

Devise

SEEK AND SAVE (Chercher et sauver)

Histoire

L'histoire complète de l'escadron est disponible sur la site Internet de la Direction – Histoire et patrimoine de la Défense nationale.

Nos Coordonnée

103e Escadron de recherche et sauvetage
9e Escadre
Case postale 6000
Gander (Terre-Neuve)
A1V 1X1