Entraînement

4e Escadre Cold Lake : la plus grande et la plus active des escadres de chasse au Canada, où vous trouverez de magnifiques possibilités d'entraînement.

Grâce à l'importance qu'elle accorde aux personnes, au leadership, à l'innovation et à la technologie, la 4e Escadre est un centre international d'excellence dans le domaine des opérations tactiques de chasse, des techniques ultramodernes et de l'appui au combat déployable.

L'escadre est composée de deux escadrons opérationnels de CF-18, de deux escadrons entraînement et de nombreuses unités de soutien de premier ordre. L'escadre est fière d'accueillir les pilotes de la phase IV de l'entraînement en vol de l'OTAN au Canada (NFTC), programme d'entraînement qui contribue à faire de l'OTAN une force de combat puissante.

Des installations parmi les meilleures et les plus recherchées au monde, dont un polygone de tir aérien d'une superficie de 1,17 million d'hectares aux possibilités presque illimitées offrant des menaces et des cibles dernier cri, un grand nombre d'installations de soutien et un exercice international annuel de combat aérien (Maple Flag) sont quelques-unes des raisons qui font que la 4e Escadre Cold Lake est un centre mondial de premier plan pour l'entraînement de coalition.

Possibilités d'entraînement

La 4e Escadre a des ressources et des possibilités sans pareil en matière d'entraînement.

  • Les unités de la 4e Escadre Cold Lake sont aptes à faire partie d'une Force expéditionnaire aérienne (FEA) et sont prêtes à offrir aux militaires canadiens et aux militaires des pays amis et alliés du Canada la formation nécessaire pour qu'ils acquièrent les compétences requises pour la création d'une FEA. Le camp de base de l'unité expéditionnaire aérienne de la 4e Escadre comprend un centre de commandement, des cuisines de campagne, des tentes pour les mess, des sanitaires, ainsi que des installations médicales, des installations d'approvisionnement et des installations de génie. Nous invitons les partenaires étrangers qui veulent maintenir leurs capacités « expéditionnaires » à venir s'entraîner à la 4e Escadre en se servant des vastes espaces de la base et des connaissances de son personnel.
  • La 4e Escadre a beaucoup de très grands hangars qui peuvent abriter pratiquement tous les aéronefs utilisés pour l'entraînement.
  • Grâce à trois grandes pistes et beaucoup de place sur ses aires de trafic, la 4e Escadre offre une expérience enrichissante lors des opérations à grande échelle et des exercices. La 4e Escadre peut accueillir plus de 120 chasseurs ou appareils de taille comparable. Presque tous les aéronefs peuvent y atterrir et en décoller.
  • Le 42e Escadron de radar fournit l'Interception contrôlée du sol (ICS) à la 4e Escadre. Grâce à ses contrôleurs d'expérience et à son radar AN/TPS-70, l'ICS de la 4e Escadre s'intègre habilement dans les exercices, permettant aux équipages d'avoir un entraînement réaliste au combat aérien moderne dans des conditions simulées.
  • La mission du Centre d'instruction tactique de la force aérienne (CITFA) de la 4e Escadre est d'être un centre d'excellence pour l'entraînement en vol et au sol et de coordonner la prestation de services de soutien au Canada et aux alliés d'une coalition qui souhaitent faire de l'entraînement tactique à la 4e Escadre. Le personnel du CITFA, qui est bien informé et capable, se spécialise dans la gestion des exercices internationaux de combat aérien pour coalition comme Maple Flag.

Entraînement au combat tactique

La 4e Escadre est un centre d'excellence de calibre mondial pour les opérations tactiques de chasse. Les membres du personnel opérationnel et du personnel de soutien de la 4e Escadre, compétents et chevronnés, sont tout à fait disposés à travailler avec des partenaires internationaux dans le but d'atteindre des objectifs d'entraînement tactique particuliers.

Située à un endroit idéal, dotée d'installations d'entraînement exceptionnelles et profitant d'un vaste espace aérien sans restriction et d'une technologie de pointe, la 4e Escadre est un centre d'excellence pour l'entraînement de coalition.

Combat aérien

La réputation de la 4e Escadre et l'expérience qu'elle a acquise pendant les exercices tactiques de grande envergure tels que Maple Flag en font le site parfait pour tout type d'entraînement tactique pour pilotes de chasse.

Opérations de nuit

Grâce aux longs hivers du Nord?Est de l'Alberta, la 4e Escadre est l'endroit idéal pour mener des opérations de nuit. Le soleil se couche tôt et se lève tard, donnant aux pilotes l'occasion de s'entraîner pendant de nombreuses heures dans l'obscurité totale.

Transport tactique

Le CLAWR comprend plusieurs zones de largage et terrains d'aviation rudimentaires, en faisant un lieu de premier ordre pour l'entraînement au transport tactique.

Menaces au sol

Grâce à des moyens techniques de pointe, comme le simulateur de menace de surface en guerre électronique (STEW), les équipages peuvent s'entraîner au combat aérien moderne dans des conditions simulées réalistes. Les excellents outils de compte rendu de vol de la 4e Escadre permettent aux équipages de maximiser l'entraînement reçu lors de leurs missions.

Survie et RESCO

Étant donné son terrain diversifié et ses quatre saisons distinctes, la 4e Escadre est l'endroit idéal pour effectuer des expéditions survie et des exercices de recherche et sauvetage de combat (RESCO).

Force expéditionnaire

Parce qu'elle possède des installations pour l'entraînement d'une force expéditionnaire qui ont fait leurs preuves et un personnel expérimenté et qu'elle a une situation géographique idéale, la 4e Escadre constitue un endroit parfait pour s'entraîner au déploiement réel de forces expéditionnaires.

Exercices avec cibles

Le CLAWR comprend un vaste espace aérien sans restriction interdit à la circulation aérienne civile et plus de 600 cibles, ce qui en fait une zone d'entraînement particulièrement attrayante pour les armées de l'air alliées. Des équipages de chasse de partout au monde utilisent le polygone chaque année pendant l'exercice Maple Flag.

Communiquez avec nous dès aujourd'hui pour en savoir plus sur ces possibilités d'entraînement exceptionnelles.

Entraînement en vol de l'OTAN

La 4e Escadre Cold Lake a la réputation d'être l'un des meilleurs endroits au monde pour former les pilotes de chasse et, ainsi, il a été décidé d'y offrir la phase IV du programme d'entraînement en vol de l'OTAN au Canada (NFTC). Grâce à sa taille immense, le polygone de tir aérien de Cold Lake (CLAWR) fournit un vaste espace aérien pour l'entraînement tactique efficace des pilotes de chasse, ce qui en fait l'endroit idéal pour le module d'entraînement initial des pilotes de chasse (EIPC) de la phase IV.

Entraînement en vol de l'OTAN au Canada

Le programme NFTC a été lancé en 1994. Élaboré conjointement par le Canada et les membres de l'OTAN, il vise à satisfaire aux objectifs de formation en pilotage de tous les pays participants, qui fournissent tous de l'entraînement et de l'instruction militaire. Participent aussi au programme la société Bombardier inc., qui s'occupe de la maintenance des aéronefs, et l'entreprise Canadian Aviation Electronics (CAE), qui maintient les simulateurs de vol ultramodernes de la 4e Escadre.

L'entraînement en vol de l'OTAN est divisé en quatre phases. La phase I est la phase de sélection et chaque nation doit s'en charger individuellement. Les phases II (entraînement de base) et III (entraînement avancé) visent à entraîner les pilotes et à remettre un brevet de pilotage à ceux qui réussissent. Ces deux phases se déroulent à Moose Jaw, en Saskatchewan. La phase IV, soit la phase d'instruction tactique et la dernière phase du programme NFTC, a lieu à Cold Lake (Alberta).

Le programme NFTC continuera de fournir un entraînement en pilotage de premier plan au Canada et à ses alliés pendant les 20 prochaines années, aidant ainsi à faire de l'OTAN une force de combat solide.

Le Hawk du programme NFTC

Après avoir piloté le CT-156 Harvard II à Moose Jaw, les stagiaires passent au CF-155 Hawk à Moose Jaw et à Cold Lake. Une fois rendus à Cold Lake, ils deviennent membres du fier 419e Escadron, unité à l'histoire prestigieuse. Les stagiaires apprennent les procédures relatives aux opérations de combat air-air et air-sol et se préparent à l'entraînement sur un chasseur à haute performance.

Emplacement idéal – Situation

La 4e Escadre Cold Lake est située à 287 km (180 miles) au nord-est d'Edmonton et à 600 km (373 miles) au nord-est de Calgary en Alberta, au Canada.

  • Superficie - 661 190 km2 (6,6 % de la superficie du Canada)
  • Population - 2 974 807 (selon le recensement de 2001 de Statistique Canada); 80 % urbaine, 20 % rurale
  • Villes principales - Edmonton, Calgary
  • Fuseau horaire - heure normale des Rocheuses; - 7 h (- 6 h en heure d'été) par rapport au temps universel
  • Températures - janvier : - 8 oC dans le Sud, - 24 oC dans le Nord;juillet : 20 oC dans le Sud, 16 oC dans le Nord
  • Ressources naturelles - pétrole, gaz naturel, bois, charbon
  • Faune - mouflons d'Amérique, pygargues à tête blanche, picas d'Amérique, wapitis, orignaux, lagopèdes, ours noirs, cerfs de Virginie, balbuzards pêcheurs

Géographie

L'entraînement à la 4e Escadre est varié et stimulant grâce à la diversité du terrain et aux quatre saisons que nous avons dans le Nord-Est de l'Alberta.

  • Forêts
  • Terres agricoles
  • Lacs
  • Collines
  • Montagnes
  • Déserts
  • Fondrières

La 4e Escadre est bien située, car elle se trouve près du centre d'entraînement du Secteur de l'Ouest de la Force terrestre (Wainwright) et pas très loin de la base des Forces canadiennes Suffield.

Espace aérien sans restriction

La 4e Escadre a l'un des plus grands espaces aériens sans restriction au monde. Sa zone de vol à basse altitude s'étend de la Colombie-Britannique au Manitoba.

Cet énorme espace aérien, qui se trouve au-dessus de régions peu habitées, permet aux pilotes de procéder à des manœuvres tactiques presque aussitôt après le décollage. Le polygone de tir aérien de Cold Lake (CLAWR) se trouve près de la base, ce qui permet de réduire le temps de déplacement et les coûts qui y sont normalement associés. Les équipages peuvent se concentrer immédiatement sur les objectifs de l'entraînement.

La 4e Escadre est bien située, car elle se trouve près du centre d'entraînement du Secteur de l'Ouest de la Force terrestre (Wainwright) et pas très loin de la base des Forces canadiennes Suffield.

  • Un des plus grands espaces aériens sans restriction au monde.
  • Taille de la zone de vol à basse altitude (partie hachurée en vert) par rapport à la taille de l'Europe.
  • L'espace aérien du CLAWR est divisé en de nombreuses zones de manœuvres de combat aérien (MCA), ce qui donne la possibilité de mener plusieurs opérations de combat aérien simultanément. Ces zones peuvent être réunies pour créer un vaste espace aérien opérationnel, comparable à ce que l'on trouverait sur un théâtre d'opération, qui convient parfaitement aux exercices de coalition à grande échelle comme Maple Flag.
  • Les pilotes survolant le CLAWR peuvent évoluer à des vitesses supersoniques, du sol jusqu'à une altitude infinie, ce qui leur donne une liberté absolue à l'entraînement.

Polygone de tir aérien de Cold Lake

Le polygone de tir aérien de Cold Lake (CLAWR) a une superficie de plus d'un million d'hectares (11 600 km2) et c'est le seul endroit au Canada où l'on peut s'entraîner au bombardement tactique. Le vaste polygone, dont l'espace aérien sans restriction est interdit à la circulation aérienne civile, comprend plus de 640 cibles ce qui en fait une zone d'entraînement particulièrement attrayante pour les armées de l'air alliées. Des pilotes de chasse de partout au monde utilisent le polygone de tir chaque année pendant l'exercice Maple Flag.

De nouvelles armes, comme la munition interarmes d'attaque directe (JDAM), sont conformes à l'utilisation prévue du CLAWR. De plus, il y a trois zones de tir à utilisation spéciale pour répondre à des besoins particuliers d'entraînement.

Polygone d'instruction

Le polygone d'instruction de Jimmy Lake sert pour l'entraînement à l'utilisation des armes à faible, moyenne et haute altitude.

Le polygone comprend les installations suivantes :

  • Fosses de tir pour le mitraillage air-sol
  • Fosses d'absorption pour les bombes modulaires d'exercice
  • Polygone pour le tir de roquettes

Polygone de tir pour armes lourdes

Au polygone de tir pour armes lourdes de Shaver, les pilotes peuvent s'entraîner à larguer des munitions lourdes réelles comme les munitions à guidage de précision (MGP) ou les bombes à guidage laser (BGL) sur diverses cibles. En s'entraînant avec des munitions réelles, le personnel navigant acquiert une expérience très précieuse.

Polygone d'évaluation

Le polygone d'évaluation de Primrose Lake (PLER) est le principal polygone d'essai de la 4e Escadre. Faisant partie du CLAWR, il comprend deux zones de largage au-dessus du sol et une zone de largage au-dessus de l'eau.

Les trois zones de largage sont équipées de photothéodolites et de vidéothéodolites, ainsi que d'un système de notation des points d'impact. En outre, il est possible d'y faire des essais infrarouges, comme la résolution de température minimale discernable.

Menaces de surface

Le simulateur de menace de surface en guerre électronique (STEW) fournit au personnel navigant des ondes radar venant du sol qui simulent les récepteurs d'alerte radar (RWR) du poste de pilotage.

L'espace aérien du CLAWR est divisé en de nombreuses zones de manœuvres de combat aérien (MCA), ce qui permet à des forces coalisées de mener plusieurs opérations de combat aérien simultanément.

Plus de 600 cibles

Le CLAWR contient plus de 600 cibles différentes, allant du terrain d'aviation au complexe industriel.

Plus de 600 cibles sont regroupées en quelque 100 objectifs qui sont distribués stratégiquement dans le CLAWR. Les cibles représentant des objectifs tactiques, des objectifs industriels, des terrains d'aviation et des menaces sont réparties pour créer des simulations réalistes de zones de guerre et pour tirer pleinement parti de l'entraînement au polygone.

En raison du réalisme et de l'abondance des cibles du CLAWR, les partenaires de la coalition ont décrit le polygone comme « le plus grand décor cinématographique au monde ».

Cibles tactiques

Il y a un grand nombre de types de cibles dans le CLAWR. Ces cibles prennent la forme de chars, de rampes lance-missiles, de stations de radar, de parcs industriels, de centres de commandement et de contrôle et de divers types de véhicules et d'aéronefs.

Le grand nombre des cibles disséminées dans le CLAWR et leur variété en font un lieu d'entraînement dynamique et réaliste. Il est possible de créer rapidement divers scénarios d'entraînement avec des cibles différentes pour répondre à des besoins particuliers d'entraînement.

Terrains d'aviation simulés

Parmi les étonnants objectifs que l'on trouve au CLAWR, il y a sept terrains d'aviation simulés. Ce sont des aérodromes complets avec pistes, aires de trafic, aires de roulage et aires de stationnement. Il y a aussi des bâtiments, ainsi que des aéronefs et des véhicules à l'échelle ¾, ce qui donne beaucoup de réalisme à ces terrains et permet un entraînement efficace.

Groupements de cibles

Il y a dans le polygone un grand nombre de bâtiments, de tours de communication, de réservoirs de carburant et de véhicules placés pour simuler fidèlement des cibles tactiques. Le personnel navigant a ainsi l'occasion de s'entraîner sur des cibles très proches de la réalité qui reproduisent les groupements de cibles des missions de combat réelles.

Cibles pour munitions réelles

Les cibles du polygone de tir pour armes lourdes de Shaver sont conçues pour l'utilisation de munitions réelles lourdes.

Cibles industrielles

Il y a de nombreux objectifs industriels dans le CLAWR avec lesquels on peut s'entraîner à utiliser les systèmes de guidage infrarouge et radar pour des exercices sans largage réel. Ils permettent au personnel navigant de faire usage de différents types de nacelles équipées de détecteurs et de s'entraîner à la détection des cibles.