1er Escadron de maintenance (Air)

Le 1er Escadron de maintenance (Air) (1 EMA) a vu le jour à la base des Forces canadiennes Baden-Soellingen établie en Allemagne le long du Rhin, en bordure de la Forêt Noire.

Le chapitre allemand de l'histoire du 1 EMA a pris fin le 26 avril 1993, au moment de la dissolution de l'Escadron et de la fermeture de la base de Baden-Soellingen.

Le 1 EMA fut immédiatement remis sur pied à la 4e Escadre Cold Lake, remplaçant et intégrant l'organisation d'entretien technique des aéronefs. L'escadron a célébré son 25e anniversaire de formation en 1996.

L'Escadron est un organisme central de maintenance desservant toutes les unités aériennes de la 4e Escadre et son mandat continue de changer en fonction de l'évolution du rôle de la force de chasse. L'unité est chargée d'offrir un large éventail de services d'appui technique à partir de divers points de service sur la base et au polygone de tir de Cold Lake.

Elle constitue l'un des plus importants escadrons de la 4e Escadre, comptant un effectif de presque 500 personnes.

Le 1 EMA comprend deux escadrilles principales, l'Escadrille de production et l'Escadrille de soutien de la production.

L'Escadrille de production (EP), qui offre les services habituels de production allant des munitions à l'avionique, est chargée de l'avionique, de la mécanique, de l'armement, du centre d'étalonnage et des ateliers de réparation et de propulsion (ARP).

Le service de production en avionique offre les services d'essai et de réparation de deuxième et troisième échelons à l'égard des divers systèmes et composantes avioniques d'un large éventail d'aéronefs des Forces canadiennes (FC). Il dirige notamment des laboratoires d'avionique de CF-18, où l'on assure la maintenance de deuxième échelon des boîtes noires et des cartes à circuits du CF-18.

La plupart du travail s'effectue au moyen de matériel informatisé d'essai à la fine pointe de la technologie ou simplement à l'aide des bonnes vieilles méthodes éprouvées de diagnostic.

Le service de l'armement est chargé de l'entreposage des armements, de la maintenance des cibles et de la maintenance centralisée de tout l'équipement et des fournitures d'armement de la 4e Escadre. Le centre d'étalonnage, pour sa part, voit à ce que les outils et instruments mécaniques ou électriques répondent aux normes nationales et internationales.

Les ARP voient à appuyer les opérations aériennes de CF-18 de la 4e Escadre en assurant la maintenance régulière des moteurs et la réparation des moteurs endommagés. Les ARP font la révision et la mise à l'essai de plus de 250 moteurs par année et utilisent des installations d'essai des moteurs. Le service de mécanique assure la maintenance en atelier des aéronefs de la 4e Escadre grâce à un réseau d'ateliers spécialisés : réparation, remise à neuf, systèmes de sécurité, essais non destructifs et réparation de composantes. Ils s'occupent de tout, de la peinture des avions à la remise en état des parachutes et des trousses de survie.

L'Escadrille de soutien de la production (ESP) est chargée de fournir les services d'appui à l'EP et de fournir les services de soutien et de planification de la maintenance à la 4e Escadre.

Elle comprend la Section de soutien de la maintenance (SSM) de l'ESP, de même que l'installation informatisée de maintenance aviation (IIMA) et la section de la qualité et des normes. L'IIMA assure la maintenance du matériel et des logiciels du système de gestion des données du CF-18 à la 4e Escadre. La SSM dispense les services de recherche et de bibliothèque technique à toutes les sections du 1 EMA et s'occupe de coordonner tous les projets de la 4e Escadre concernant. les aéronefs. Pour sa part, la Section d'assurance de la qualité offre les services d'assurance de la qualité à toutes les unités de la 4e Escadre.

Outre les services habituels, l'organisation des services de soutien regroupe également les services de photographie de l'Escadre, qui fournit les services photographiques, les Ressources humaines, et le service du Gestionnaire de la qualité, qui a pour mandat d'instaurer le programme de gestion de la qualité ISO 9002. L'organisation comprend également les Services de gestion de la transition, un gestionnaire des opérations et la cellule de planification et de soutien des opérations (Opér1 EMA). Cette cellule est chargée de la coordination de toutes les affectations opérationnelles du 1 EMA, agissant comme point de contact pour les organismes extérieurs devant obtenir les services du 1 EMA.

Le 1 EMA est fier de pouvoir relever le défi de fournir les services de maintenance des aéronefs à la base.

« AD VOLATUM REPAIRAMUS - NOUS LES REMETTONS EN VOL »