433e Escadron d'appui tactique

Insigne

Bref historique de l’escadron 433

L’escadron 433 – Les Porcs-épics- fut officiellement créé le 25 septembre 1943 à Skipton-on-Swale, Yorkshire, Angleterre sous le commandement du groupe de bombardement. Même s’il était un des derniers escadrons de bombardements à être formé, l’état de service opérationnel de l’Escadron fut plus qu’important tel qu’en témoignent les statistiques de tonnage de bombes larguées, de missions opérationnelles volées et d’héroϊsme démontré par ses membres.

L’Escadron accueille son premier appareil, le Halifax MK III, le 3 novembre 1943 et effectue sa toute première mission opérationnelle le 2 janvier 1944. Une mission destinée à larguer des mines aux Iles Frisian. Entre le

2 janvier 1944 et le 25 avril 1945, 2316 missions furent accomplies par l'Escadron et toutes ces missions ont été réussies avec succès. Malgré cela et à peine deux semaines après son deuxième anniversaire,  l’Escadron 433 est dissous pour la première fois le 16 octobre 1945.

Le 15 novembre 1954, le 433 renaît à Cold Lake comme l’un des neuf escadrons de CF-100 pour défendre l’espace aérien du Canada mais, en 1961, le Gouvernement décide de réduire le nombre d’escadrons de CF-100 de neuf à cinq. L’Escadron 433 fait alors partie des escadrons dissous et il doit ainsi fermer ses portes pour une seconde fois le 31 juillet 1961.

Le 26 septembre 1969, l’Escadron est reformé sous le nom de 433e Escadron tactique de chasse (433 ETAC). Les années 80 marquent l’arrivée de nouveaux défis importants axés notamment sur le support aérien offensif et le système d’évaluation tactique. Le 433 est alors désigné pour recevoir les toutes nouvelles plates-formes canadiennes, les chasseurs CF-18, mettant ainsi fin à l’ère du CF-5 à Bagotville.

En plus d’être originalement désigné comme une des deux bases de la Force de Réaction rapide de l’OTAN, le 433 ETAC se voit confier, en décembre 1988, le rôle NORAD.  Preuve de la grande implication de l’Escadron de Bagotville, les membres du 433e jouent un rôle important dans les conflits de la Guerre du Golf, mieux connu sous les noms d’OP FRICTION en 1991 et OP ÉCHO en 1999.

Dès septembre 2001, le 433 ETAC participe activement à la lutte au terrorisme plus particulièrement au sein de NORAD par l’entremise de l’OP NOBLE EAGLE.

Le 14 juillet 2005, les étendards de l’Escadron sont, une nouvelle fois, retirés et mis au repos près de 62 ans après la formation initiale de celui-ci.

Aujourd’hui est une journée grandiose pour les Ti-pics car le retour de ce célèbre Escadron démontre, encore une fois, que le 433 est un incontournable pour l’Aviation royale Canadienne.

Historiquement prêts à toute éventualité,  les Ti-pics auront, dans un avenir rapproché, l’occasion de nous montrer à nouveau que …

Qui s’y frotte, s’y pique !

Insigne

Description : D'argent, un porc-épic or en face d'une blessure.

Signification : Cet escadron a été adopté par la Région de porc-épic du nord de l'Ontario durant la Seconde Guerre mondiale. La blessure, ou disque azur, symbolise les blessures infligées à l'ennemi dans le ciel. La devise fait référence au sobriquet donné à l'escadron.

Devise

Qui s’y frotte, s’y pique!