51e Escadron d'entraînement opérationnel de contrôle et d'alerte (Aérospatiale)

Insigne

51e Escadron

Le 51e Escadron a initialement été établi à la base de l’Aviation royale canadienne (ARC) de Comox le 1er novembre 1954 et placé sous le commandement du capitaine d’aviation S.J. Nichols, mais il a été dissous en 1958. En 1989, dans le cadre de la réorganisation de la Région canadienne du NORAD, deux unités ont été mises sur pied au sein de la 22e Escadre de contrôle radar :

  • le 21e Escadron de contrôle et d’alerte aérospatiale, pour le secteur de l’Est du Canada, et ;
  • le 51e Escadron de contrôle et d’alerte aérospatiale, pour le secteur de l’Ouest du Canada.

Ces escadrons menaient les opérations du NORAD à partir d’un complexe souterrain de la base des Forces canadiennes North Bay. En juillet 1994, les opérations des secteurs de l’Est et de l’Ouest du Canada sont fusionnées pour relever du 21e Escadron de contrôle et d’alerte aérospatiale. C’est à ce moment-là que le 51e Escadron de contrôle et d’alerte aérospatiale prend le rôle d’unité d’entraînement aux missions opérationnelles et à la disponibilité opérationnelle, à la 22e Escadre. 

Mission

Offrir une instruction pertinente et complète au personnel (militaire et civil) de la 22e Escadre, à l’appui de sa mission de souveraineté aérienne et de défense aérienne, au moyen de cours théoriques, d’une instruction assistée par ordinateur et d’un plan de formation personnalisée.

Vision

Être une organisation tournée vers l’avenir, axée sur la clientèle et en constante évolution, en vue d’offrir une instruction opérationnelle de pointe à l’appui de tous les volets de la mission de la 22e Escadre.