L'histoire de la 17e Escadre Winnipeg

L’Aviation royale canadienne (ARC) entretient des liens avec la ville de Winnipeg depuis 1922, année où l’ancienne Commission de l’air y établit une base d’hiver qui sert aux détachements menant des activités dans le nord du Manitoba le reste de l’année.

La base de l’ARC à Winnipeg, une des premières bases aériennes du Canada, ouvre officiellement en avril 1925.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la base de l’ARC Winnipeg devient une base importante dans le cadre du Programme d’entraînement aérien du Commonwealth. Plus de 130 000 pilotes, navigateurs, observateurs et radiotélégraphistes en provenance des quatre coins du pays y sont formés. Winnipeg est aussi à l’époque un important centre pour les dépôts d’approvisionnement et de réparation, de même que les unités spécialisées dans le convoyage et l’inspection.

Après la guerre, la base de l’ARC Winnipeg voit ses activités d’instruction prendre de l’ampleur. Plus de 5 000 membres d’équipage aérien étrangers obtiennent leur diplôme de la 2e École d’observation aérienne et de l’École centrale de navigation.

Le 402e Escadron « Ville de Winnipeg » est établi à cet endroit depuis 1932.

La 17e Escadre voit le jour le 1er octobre 1950, sous le nom d’Escadre (de réserve) de l’ARC Winnipeg. Elle est chargée d’administrer et de diriger le 402e Escadron. Le 1er août 1951, elle prend l’appellation de 17e Escadre (de réserve), puis elle devient la 17e Escadre (auxiliaire) le 1er septembre 1951.

Le 1er février 1968, elle est intégrée à la Réserve des Forces armées canadiennes, sous le nom de 17e Escadre de la Réserve aérienne. En novembre de la même année, après l’unification des Forces canadiennes, la Base des Forces canadiennes (BFC) Winnipeg est formée par le regroupement de la caserne de l’Armée de Fort Osborne et de la base de l’ARC Winnipeg. On abandonne alors la désignation de 17e Escadre.

Le 1er avril 1993, la BFC Winnipeg redevient la 17e Escadre. Au fil des ans, ce qui était à l’origine une petite base finit par devenir une des plus grandes du pays, avec des effectifs supérieurs à 2900 personnes, dont environ 650 sont des civils de la région.

En 1994, le 435e Escadron déménage à Winnipeg en raison de compressions budgétaires et se joint alors aux autres unités qui logent dans le Hangar 16. Le 1er Escadron des mouvements aériens s’établit lui aussi à Winnipeg, dans un nouveau bâtiment voisin du Hangar 10. Aujourd’hui, le 435e Escadron est doté de cinq avions Hercules configurés pour accomplir des missions de recherche et sauvetage ou de ravitaillement en vol.

L’une des plus récentes unités hébergées de la 17e Escadre est l’École de survie et de médecine de l’air des Forces canadiennes, qui s’est installée sur les lieux en septembre 1996.

Le personnel de la 17e Escadre est très fier du rôle historique qu’il a joué dans l’aviation et de sa contribution à la ville de Winnipeg. Les six écoles d’aviation hébergées à la 17e Escadre n’ont pas d’égal dans le monde et sont à la fine pointe de la technologie.

En octobre 1992, la Ville de Winnipeg a accordé le droit de cité à la Base en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la vie de ses habitants.

Notre devise est « Prospice » : nous regardons en avant.