École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC)

L'École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC) est une unité de la 16e Escadre. L'ETGAFC est une unité hébergée à la Base des Forces canadiennes Borden. Sur le plan opérationnel, elle relève du Commandement aérien.

L'ETGAFC a pour rôle de fournir à la Force aérienne du personnel qualifié pour assurer la disponibilité des aéronefs, c'est-à-dire d'élaborer et de donner l'instruction individuelle en génie aérospatial, conformément à la doctrine et aux normes approuvées.

L'école assure la formation des officiers du génie aérospatial et des techniciens des groupes professionnels militaires (GPM) de la série 500 de la Force régulière et de la Réserve. Les participants au Programme d'aide à l'instruction militaire (PAIM), la Ligue des cadets de l'air et l'Association de la Force aérienne du Canada obtiennent tous du soutien dans la mesure où les ressources et la politique le permettent.

L'école assure la formation des apprentis dans divers groupes professionnels, notamment les GPM technicien en avionique (AVIO 526), technicien en aéronautique (AERO 514), technicien en structures d'aéronefs (SA 565) et technicien en imagerie (IMAGE 541). Ces cours, qui durent généralement plusieurs mois, sont offerts avant que les diplômés soient affectés dans les escadrons opérationnels pour y subir une formation en cours d'emploi et suivre des cours concernant le type d'aéronef auquel ils seront affectés.

L'ETGAFC est un établissement bilingue, c'est-à-dire que le français et l'anglais y sont utilisés dans toutes les facettes de l'administration et des opérations. L'organisation est structurée de manière à permettre, dans la mesure du possible, au personnel militaire et civil de travailler et d'obtenir des services dans les deux langues officielles.

L'ETGAFC a pour vision d'être l'établissement de choix pour l'instruction de tous les ingénieurs et techniciens en aérospatiale des Forces canadiennes.

Insigne de l'ETGAFC

L'emblème que vous voyez sur cette page a été approuvé au printemps de 1989 et a été l'un des premiers à avoir été sanctionnés par madame Jeanne Sauvé, alors gouverneur général du Canada.

Histoire

L'histoire commence en 1917. Cette année-là, le Camp Borden est la première station d'aviation établie au Canada par le Royal Flying Corps (FRC).

C'est le plus vaste de tous les terrains d'aviation et la plupart des autorités le considèrent comme le meilleur centre d'aviation du monde. Mais surtout, c'est à Borden que débute l'histoire de l'instruction technique en aéronautique au Canada, une histoire longue et couronnée de succès.

Le 1er avril 1918, le Royal Flying Corp devient la Royal Air Force (RAF) et Borden est baptisée RAF Canada Flying Station.

Entre la Première et la Seconde guerre mondiale, Borden est le centre de perfectionnement de l'aviation canadienne, offrant des cours de recyclage aux aviateurs civils et militaires.

Lors de la création de l'Aviation royale du Canada (ARC), le 1er avril 1924, l'aérodrome de Borden devient la Station de l'ARC Borden. Borden demeure le site de l'instruction technique et des cours de pilotage tout au long des années 1920 et 1930, atteignant son point culminant pendant la Seconde Guerre mondiale dans le cadre du Programme d'entraînement aérien du Commonwealth britannique (PEACB).

Au cours des années 1950, le nombre de cours de pilotage diminue à Borden, tandis qu'on met l'accent sur l'instruction technique, qui revient graduellement à la station suite à la fermeture des diverses écoles du temps de guerre. La construction des hangars 17 et 18 en 1953, ainsi que l'érection du bâtiment Stedman en 1958, contribuent grandement à l'amélioration des installations d'instruction et, en 1960, la plupart des cours de techniques d'aéronautique sont de nouveau donnés à Borden, à la 2e École d'instruction technique (2 EIT).

De 1964 à 1968, l'intégration entraîne la création d'un Service de l'instruction intégré et l'adoption d'un nouveau nom pour l'école, qui devient l'École d'aérotechnique des Forces canadiennes. Cette nouvelle école est formée par la fusion de sept écoles différentes, dont l'une se spécialisait dans l'instruction des spécialistes du soutien et de la technique aéronautique. En 1969, l'École d'aérotechnique des Forces canadiennes hérite également de la formation des officiers du G AÉRO, qui se donnait auparavant à la BFC Clinton.

On a complété le rassemblement de la formation technique des Forces canadiennes en 1970 en fusionnant l'École d'aérotechnique des Forces canadiennes et École du génie électrique et mécanique royal canadien pour constituer l'École du génie aérospatial et du matériel des Forces canadiennes (EGAMFC). En 1984, une entente entre le Service de l'instruction des Forces canadiennes et le Commandement aérien donne lieu à la formation, le 1er septembre 1985, de l'actuelle École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC) où les officiers G AERO et les techniciens des GPM de la série 500 suivent maintenant leur cours élémentaire et certains cours avancés.

Au départ, l'ETGAFC était la seule unité du Commandement aérien à la BFC Borden. En octobre 1994, le Centre d'instruction et de perfectionnement professionnel du Commandement aérien (CIPPCA) a été fondé, créant ainsi une nouvelle famille relevant de la 16e Escadre.

Depuis janvier 1997, les groupes professionnels militaires (GPM) de la série 500 ont subi une importante restructuration qui a entraîné la redéfinition des rôles d'un grand nombre de groupes professionnels. Les treize anciens GPM de la série 500 ont été amalgamés pour créer trois métiers touchant les aéronefs, qui portent maintenant les noms de technicien en aéronautique (AERO), technicien en avionique (AVIO) et technicien en structures d'aéronefs (SA), et un métier non lié aux aéronefs, Tec Photo. Cette fusion a naturellement entraîné d'importantes innovations dans la méthode d'enseignement de l'école.

Devise

La devise de l'École, "Scientia A Principio" (le savoir du commencement) tient de la devise originale du Camp Borden "E Principio".

Nos coordonnées

ETGAFC
C.P. 1000, succursale Main
BFC Borden
Borden, ON
Canada L0M 1C0