3e École de pilotage des Forces canadiennes

La 3e École de pilotage des Forces canadiennes (3 EPFC) a pour mission de former les pilotes.

La 3 EPFC supervise la sélection et l'instruction de base des futurs pilotes de la Force aérienne donnée par Allied Wings, qui est également chargée de l'entraînement aux règles de vol à vue de tous les élèves‑navigateurs de la Force aérienne.

Les instructeurs de la 3 EPFC se chargent de l'entraînement des pilotes d'hélicoptère et d'aéronef multimoteur à l'aide de divers appareils dont l'avion‑école multimoteur C‑90B King Air de Raytheon et l'hélicoptère d'instruction CH‑139 Jet Ranger de Bell. Allied Wings utilise l'avion d'entraînement élémentaire Grob 120‑A.

La 3 EPFC est située au Southport Aerospace Centre à Portage la Prairie (Manitoba). Elle fonctionne grâce à un partenariat entre la Force aérienne, Allied Wings et la société Southport Aerospace Centre Incorporated. Allied Wings et le Southport Aerospace Centre s'occupent de l'entretien des aéronefs et du terrain d'aviation, et fournissent les services nécessaires au bon fonctionnement de la 3 EPFC.

Des pilotes civils donnent l'instruction de base des pilotes et les cours de navigateurs aériens, tandis que des pilotes militaires se chargent de l'entraînement des pilotes d'hélicoptère et d'aéronef multimoteur selon les normes des escadres.

Histoire

C'est le 1er juillet 1970 que la 3 EPFC voit le jour à la Base des Forces canadiennes (BFC)Portage la Prairie. Elle est le résultat de la fusion du personnel et de l'équipement de l'École élémentaire de pilotage à la BFC Borden, en Ontario, avion‑école CT‑120 Chipmunk de De Havilland Canada, de la 4e École de pilotage à la BFC Rivers, au Manitoba, hélicoptère CH‑112 Nomad de Hillier et de la 3e École de pilotage à Portage la Prairie (avion‑école multimoteur CT‑128 de Beechcraft récemment mis hors service).

Dans le courant de 1971, l'avion‑école CT‑120 Chipmunk est remplacé par l'aéronef CT‑134 Musketeer de Beechcraft pour l'instruction de base. À la fin de 1971, on commence le remplacement des hélicoptères Nomad par des hélicoptères CH‑136 Kiowa de Bell.

Dans les années 1970, les instructeurs de pilotage mettent sur pied deux équipes de démonstration aérienne : l'équipe des Dragonflies qui utilise des hélicoptères CH‑136 Kiowa et l'équipe des Musket Gold qui utilise des avions CT‑134 Musketeer. Les deux équipes participent à des spectacles aériens et à d'autres événements dans la région.

En 1981, les avions CT‑134 Musketeer sont remplacés par un modèle plus récent, le Sundowner de Beechcraft, et des hélicoptères Kiowa sont envoyés aux escadrons aériens opérationnels pour remplacer les hélicoptères CH‑139 Jet Ranger. Les deux types d'appareils possèdent le même ensemble d'instruments améliorés. En 1990, on ramène des Kiowa lorsque les Jet Ranger sont déployés au Honduras dans le cadre de l'opération SULTAN des Nations Unies.

C'est en 1992 que la 3 EPFC subit son changement le plus important, lorsque la base des Forces canadiennes Portage la Prairie ferme ses portes et que les infrastructures sont transférées au Southport Aerospace Centre. Les fonctions de soutien de la base, les aéronefs et l'entretien des aéronefs sont pris en charge par un entrepreneur civil au titre du Forfait d'entraînement au vol et de soutien.

Dans le cadre du Forfait d'entraînement au vol et de soutien, les aéronefs Musketeer sont remplacés par les avions‑écoles T‑67C de Slingsby et l'instruction de base est donnée par des instructeurs civils à contrat. Des pilotes militaires prennent en charge l'entraînement des pilotes d'aéronef multimoteur à Southport avec l'avion C‑90A King Air de Beechcraft. L'instruction des pilotes d'hélicoptère continue d'avoir lieu à Southport avec des hélicoptères Jet Ranger.

En 2005, on effectue de nouveau des changements importants. On annonce l'octroi d'un contrat d'un montant de 1,77 milliard de dollars et d'une durée de 20 ans au consortium Allied Wings dans le cadre du Forfait d'entraînement au vol et de soutien. Au titre du nouveau programme, les avions T‑67C Firefly de Slingsby ont été remplacés par des avions‑écoles Grob et les avions C‑90A King Air par des C‑90B King Air de Raytheon. Les hélicoptères CH‑139 Jet Ranger ont été remis à neuf et neuf hélicoptères 412 CF de Bell appartenant aux Forces canadiennes (anciennement CH‑146 Griffon) ont été ajoutés à la flotte de la 3 EPFC pour l'entraînement avancé des pilotes d'hélicoptère. Un nouveau centre d'instruction au sol ultramoderne et hangars sont en construction.