15e Escadron de contrôle de la circulation aérienne

Le 15e Escadron de contrôle de la circulation aérienne (15 Esc ATC), qui fait partie intégrante du Service du chef d’état-major de la 15e Escadre, a vu le jour en 1952, l’année même où l’on a remis sur pied l’ancienne station de l’Aviation royale canadienne (ARC), située à Moose Jaw, dont les activités avaient été interrompues à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Auparavant, l’aérodrome qui s’y trouve servait à la prestation d’un Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique.

L’escadron est composé d’unités militaires chargées tant du contrôle d’aérodrome que du contrôle terminal. L’équipe de l’ATC compte environ 45 membres du personnel de l’ARC, un membre du MDN et trois membres civils engagés à forfait, dont la plupart travaillent comme contrôleurs aériens, contrôleurs terminaux/contrôleurs des arrivées, contrôleurs au sol et contrôleurs du radar d’approche de précision (PAR). Cette équipe assure une circulation aérienne sûre, ordonnée, rapide et efficace à l’escadre la plus occupée de l’ARC.

Au fil de l’histoire, l’escadron a établi beaucoup de records pour ce qui est du contrôle de la circulation aérienne, tant militaire que civile. En 1966, le 15 Esc ATC a contrôlé au total 216 274 mouvements, ce qui en fait l’aéroport civil ou militaire le plus achalandé au Canada.

Le 27 mai 1977, sur une période de 24 heures, l’escadron a contrôlé le décollage et l’atterrissage de 3 301 aéronefs, ce qui lui a permis d’établir un nouveau record en Amérique du Nord, lequel n’a pas encore été battu.

En 2013, l’escadron a contrôlé 146 419 mouvements d’aéronefs en tout, ce qui est le niveau de circulation le plus élevé au cours d’une année depuis le début du Programme d’entraînement en vol de l’OTAN au Canada (NFTC), en 2000.

Au cours des 10 dernières années, la 15e Escadre a constamment été classée comme l’escadre la plus achalandée de l’ARC et l’un des treize aéroports civils ou militaires les plus occupés du Canada.

Il s’agit là d’un exploit d’autant plus remarquable lorsqu’on considère que, contrairement à la plupart des aéroports civils et aux aéroports de toutes les autres escadres de l’ARC qui sont en service 24 heures sur 24, l’aéroport de la 15e Escadre n’est ouvert que du lundi au vendredi pendant une partie de la journée seulement.

C’est avec grande fierté que les hommes et les femmes du 15 Esc ATC s’évertuent à se conformer à leur devise « Eyes on the Sky » (surveiller le ciel), en tant que gardiens des ressources de l’ARC aussi bien que de l’espace aérien servant à l’OTAN de principal lieu d’entraînement des pilotes militaires.