14e Escadron de maintenance (Air)

Insigne

Insigne

En raison de la mise en œuvre du concept organisationnel d’escadre dans toutes les bases du Commandement aérien en 1993, le service de l’OTMAB de la Base des Forces canadiennes Greenwood est devenu le 14e Escadron de maintenance (Air) (14 EMA). Même si son rôle n’a pas changé, l’Escadron est devenu une entité distincte au sein de la 14e Escadre (14 Ere) et de la communauté de Patrouille de longue portée (PLP). Les marques les plus visibles de la nouvelle identité de l’Escadron sont son insigne et sa devise uniques. Par le passé, les aviateurs et les aviatrices se ralliaient à l’insigne de leur escadron avec honneur et fierté. Il en va toujours de même, et le 14 EMA a adopté un insigne qui illustre parfaitement l’ardeur au travail de son personnel. La fleur de pommier représente la vallée de l’Annapolis et les liens étroits entre l’Escadron et la communauté, tandis que l’abeille ouvrière représente les officiers, les aviateurs et les aviatrices du 14 EMA. La devise : Dévoués, motivés, prêts reflète l’engagement d’excellence et de perfection de l’Escadron.

La mission du 14 EMA consiste à concevoir des aéronefs navigables et capables d’effectuer des missions, ainsi qu’à fournir des services de soutien répondant aux exigences opérationnelles de la 14 Ere. Le 14 EMA fournit des aéronefs Aurora (CP140) et Arcturus (CP140 A) prêts à l’action au 404e Escadron de patrouille et d’entraînement maritime, au 405e Escadron de patrouille à long rayon d’action, à l’Équipe d’évaluation et des normes des patrouilles à long rayon d’action et à l’Unité maritime d’essais et d’évaluation.Les activités de maintenance des aéronefs comprennent l’entretien à bord, les inspections périodiques et la réparation de l’armement, de l’équipement électronique de bord, de l’équipement de survie et des composants, qui sont tous réalisés par différents laboratoires et ateliers.

De plus, le 14 EMA fournit certains services de maintenance, au 413e Escadron de transport et de sauvetage, et réalise la maintenance de l’équipement de soutien de mission tel que le simulateur intégré d’instruments électroniques de bord, le Laboratoire d’intégration des systèmes miniaturisés et le Centre de génération des programmes, tous situés au Centre Hornell. L’Escadron effectue également, au nom de l’Escadre, un certain nombre d’autres tâches telles que la maintenance d’aéronefs de passage, le soutien aux planeurs et aux avions-remorqueurs utilisés chaque été dans le cadre du Programme de vol à voile des cadets de l’Air, la neutralisation des explosifs et munitions, l’entreposage des armes et des explosifs, les essais non destructifs et les services d’imagerie.

Le 14 EMA ajoute la qualité et la fierté au savoir-faire, et il est en première ligne des opérations du CP140/A. Il a récemment effectué plusieurs opérations majeures de soutien de maintenance, notamment lors des opérations Apollo (décembre 2001 à juillet 2003) et Sirius (octobre à décembre 2004), et de la cartographie aéroportée réalisée en soutien de l’Op Athena (mai à juin 2009). À l’image du rythme actuel des opérations des Forces canadiennes, le 14 EMA fournit aussi du personnel pour les opérations internationales, en particulier pour le CH147 Chinook, le CH146 Griffin, le CU170 Heron et les opérations visant à contrer les dispositifs explosifs de circonstance dans le théâtre d’opérations afghan. Le Service d’imagerie du 14 EMA est également chargé d’apporter un soutien aux opérations actuellement menées au Canada et à l’étranger. En prévision des Jeux olympiques de 2010, le 14 EMA a installé avec succès le Système de mission d’équipement terrestre sur le CP140, une modification normalement réalisée dans les installations de l’entrepreneur, ce qui a permis d’accroître considérablement la souplesse et la capacité du CP140 en mission.

Le 14 EMA est la plus importante unité de la 14 Ere. Il emploie actuellement 491 personnes, dont 14 officiers, 471 militaires du rang (dont 38 réservistes) et six civils. L’Escadron est divisé en cinq sections qui travaillent à différents endroits, notamment dans les hangars 9, 10, 11, 12, 13 et 14, au Centre Hornell, ainsi que dans l’installation d’entreposage des explosifs.

Section du commandant adjoint

La section du commandant adjoint (cmdtA), dirigée par un major du génie aérospatial (G AERO), emploie environ 45 personnes. Elle est répartie en trois sous-sections : l’organisation du contrôle et des registres de maintenance des aéronefs (OCRMA), l’organisation de développement de l’escadron (ODE) et l’organisation de sécurité de l’escadron (OSE). Les diverses fonctions remplies par la section du cmdtA sont indispensables au maintien de la qualité et du niveau de maintenance au 14 EMA, et son personnel fournit un soutien essentiel à tous les secteurs de l’Escadron.

L’OCRMA est composée de deux entités distinctes : l’organisation des projets de génie (OPG) et la section des registres. L’OPG est spécialisée dans la gestion de tous les projets liés au CP140/A et à son équipement, dans la supervision des rapports d’état non satisfaisant, des examens de la conception préliminaire, des alertes de maintenance, des enquêtes locales, des inspections et des modifications spéciales. C’est également le point de contact pour les organismes externes tels que le Quartier général de la 1re Division aérienne du Canada et le Quartier général de la Défense nationale/Directeur général – Gestion du programme d’équipement aérospatial. La section des registres est chargée de la vérification des livres de bord, du Système d’information de gestion – Maintenance aéronefs, du Système d’information de gestion de la maintenance d’aéronefs, du Centre de contrôle de l’outillage du 14 Ere, ainsi que de la bibliothèque technique du 14 EMA.

L’ODE gère les ressources de l’Escadron ainsi que les jalons clés tels que les réunions d’examen de la gestion, les besoins divers, les journées de perfectionnement professionnel et la planification stratégique. Elle comprend deux composantes : la composante de la Gestion de la qualité et la composante de la Gestion de l’amélioration continue. La première gère le système de qualité de l’Escadron conformément à la politique du commandant en matière de qualité et aux normes AF9000 Plus. Ses responsabilités comprennent l’approbation, la révision et la promotion des procédures documentées utilisées au sein du système de qualité; la vérification de sections afin de s’assurer qu’elles respectent les procédures documentées, et l’examen des mesures correctives lorsque cela est nécessaire. La seconde supervise l’administration du programme d’amélioration continue et le service de dépannage informatique de l’Escadron.

L’OSE est responsable de tous les aspects de la sécurité des vols de l’Escadron, des programmes de sécurité générale et des programmes environnementaux. En cas d’incident lié à la sécurité, elle est chargée de coordonner l’enquête et la diffusion des résultats et mesures de prévention.

Organisation des services de maintenance (Air)

L’Organisation des services de maintenance (Air) (OSMA) est dirigée par un major du G AERO et emploie 230 personnes. Elle est chargée de toutes les activités de réparation de deuxième échelon et de certains services de troisième échelon. Elle se compose d’une organisation de la réparation des aéronefs, d’une organisation armement, photo et avionique et d’une organisation du soutien mécanique, qui assurent ensemble le soutien de maintenance de l’aviation, de l’avionique et des structures des aéronefs.

L’organisation de la réparation des aéronefs effectue une maintenance de deuxième échelon des aéronefs par l’entremise de l’équipe d’inspection périodique du CP140/A, de l’équipe chargée de la réparation des réservoirs de carburant et des ateliers de réparation des aéronefs. L’équipe d’inspection périodique réalise la maintenance périodique du CP140/A et des inspections préalables et consécutives à l’inspection et à la réparation de troisième échelon. L’équipe chargée de la réparation des réservoirs de carburant répare des réservoirs de carburant et réalise des formations en espace clos. Les ateliers de réparation des aéronefs comprennent l’atelier d’entretien du compartiment moteur, qui réalise la maintenance de deuxième échelon des moteurs du CP140/A et des systèmes à hélice, ainsi que l’atelier des pièces et l’atelier d’aéroélectronique, qui effectuent des activités de maintenance sur divers composants mécaniques et électriques des aéronefs de la 14 Ere.

Au sein de l’organisation armement, photo et avionique, l’organisation de l’avionique comprend le laboratoire du simulateur intégré d’instruments électroniques de bord et du système d’analyse en temps comprimé et la maintenance de deuxième échelon pour les systèmes de navigation du CP140/A. Le laboratoire du simulateur intégré d’instruments électroniques de bord et du système d’analyse en temps comprimé réalise la maintenance du simulateur intégré d’instruments électroniques de bord, du Laboratoire d’intégration des systèmes miniaturisés et du Centre de génération des programmes, et apporte un soutien aux utilisateurs de tous ces systèmes terrestres qui sont compatibles avec la configuration de bord du CP140. Le Service d’imagerie de la 14 Ere. fournit tous les services de soutien aux photos numériques et de production vidéo à l’Escadre, ce qui inclut toutes les activités d’imagerie liées aux opérations, à l’ingénierie et aux affaires publiques.

L’organisation du soutien mécanique est formée de cinq composantes : structures des aéronefs, équipements de survie des aéronefs, essais non destructifs, escadrille de destruction des munitions et magasin d’explosifs. La composante des structures des aéronefs présente un éventail complet de capacités d’usinage, de métallurgie, de soudage et de finition, et elle effectue des réparations sur les aéronefs CP140/A, CC130 et CH149. La composante de l’équipement de survie des aéronefs fournit un soutien pour tout l’équipement de sécurité des aéronefs de l’Escadre, et elle effectue la réparation, la confection et l’inspection des parachutes, des gilets de sauvetage, des combinaisons de plongée, des canots de sauvetage et des circuits d’oxygène liquide. La composante des essais non destructifs réalise des contrôles radiographiques par rayons X, des inspections aux ultrasons, des inspections par courants de Foucault, des contrôles par ressuage et des contrôles magnétoscopiques sur tous les aéronefs de l’Escadre, sur leurs composants et sur leur équipement de soutien. Elle apporte également un soutien au Programme de vol à voile des cadets de l’Air dans l’est du Canada et à d’autres unités, selon les demandes. La tâche principale de l’escadrille de destruction des munitions consiste à récupérer et à mettre en sécurité les engins explosifs trouvés le long de la côte sud de la Nouvelle-Écosse. Le magasin d’explosifs est chargé de l’entreposage et le maintient des engins explosifs et la réparation de l’équipement d’armement.

Organisation de maintenance des aéronefs 

L’organisation de maintenance des aéronefs (OMA), sous la direction d’un major du G AERO, est responsable de l’entretien et de la maintenance de premier échelon du CP140/A. Elle compte 175 personnes qui travaillent dans la section desopérations de maintenance (O Ops M), dans la section de soutien technique et dans deux équipes mobilisées 20 heures sur 24, sept jours sur sept, et capables de soutenir les opérations 24 heures sur 24, au besoin.

L’O Ops M, qui est notamment constituée de l’officier de maintenance des aéronefs adjoint (capv/ltv), d’un adjudant et d’un sergent, coordonne toutes les activités de maintenance prévues au sein de l’OMA, et communique en permanence avec les Opérations de l’Escadre, les escadrons aériens et les autres sections du 14 EMA afin de garantir continuellement la réussite des opérations quotidiennes et du soutien aux missions.

Chaque équipe est composée d’un officier d’entretien des aéronefs (capv/ltv), d’un gestionnaire des opérations de maintenance (adjum), de deux adjudants, de six sergents et d’environ 65 techniciens.

La section de soutien technique est dirigée par un sergent et compte 10 personnes. Elle apporte un soutien à l’OMA, notamment pour gérer l’établissement du budget et l’approvisionnement, entretenir l’équipement et les véhicules, fournir un soutien spécialisé en avionique et traiter les données de contrôle structurel provenant des aéronefs.

L’OMA est une organisation aux multiples facettes qui effectue des opérations de maintenance au pays et à l’étranger. Ses techniciens participent à des détachements mobiles de réparation qui peuvent être déployés rapidement afin de réparer des aéronefs inutilisables, partout où l’Aurora se déploie. Elle fournit un soutien aux opérations de maintenance pour les opérations de déploiement, réalise l’entretien des aéronefs de passage à l’Escadre, fournit du personnel en soutien des équipes de secours, de la tête d’avant-garde et de l’Op Noble Eagle, et renforce la disponibilité opérationnelle de la récupération d’aéronefs et de pièces effectuée par l’équipe d’intervention en cas d’urgence de la 14 Ere.

L’OMA  soutient aussi directement le Programme de modernisation progressive de l’Aurora, puisque la plus grande partie de la flotte est passée à la deuxième phase de ce Programme. Au fur et à mesure de l’avancement du Programme, l’OMA effectuera également l’entretien des premiers aéronefs ayant atteint la troisième phase, qui subiront des tests et des évaluations au cours du printemps 2010.

Officier d’administration de l’Escadron

L’officier d’administration de l’Escadron (O Admin Esc) et son personnel sont chargés de fournir des services administratifs et financiers à l’Escadron. Cette unité est dirigée par un capitaine officier de la logistique – ressources humaines, qui est responsable, auprès du commandant, de tous les aspects administratifs et financiers, ainsi que du fonctionnement efficace et efficient de la salle des rapports de l’Escadron (SRE). Celle-ci compte sept agents des services de gestion des ressources, un adjudant, deux caporaux-chefs et quatre soldats/caporaux. L’adjudant est responsable de la surveillance efficace du personnel de la SRE et de la coordination du budget de l’Escadron. La SRE, composée de la section Réception/Service à la clientèle et de la section Finances, fournit divers services, y compris la gestion des congés, les dispositions relatives aux voyages, les demandes de remboursement, le registre central, les autorisations de sécurité, la vérification annuelle de l’état de préparation du personnel et la gestion financière.

Adjudant-chef de l’Escadron

L’adjudant-chef de l’Escadron (adjuc Esc) veille au respect des normes et conseille le commandant sur des sujets tels que la tenue, la qualité de vie, le maintien et la discipline du personnel de l’Escadron. En vertu du Plan de perfectionnement du technicien d’aéronef, l’adjuc Esc du 14 EMA  est l’adjuc de la flotte et il est chargé, à ce titre, de la planification de la relève et de l’avancement pour tous les techniciens du CP140.

L’OEI relève de l’adjuc Esc et coordonne la formation et l’emploi de l’ensemble du personnel. Il constitue le point de contact principal de tous les gestionnaires de carrières en ce qui a trait au perfectionnement professionnel, aux affectations et aux roulements internes au sein du 14 EMA . Puisqu’il est le principal OEI de toute la flotte du CP140, l’OEI du 14 EMA  communique avec les unités de CP140 de la 19e Escadre et de la 14e Escadre afin de mettre en place les stratégies d’instruction et d’emploi décrites dans le Programme d’instruction professionnelle pour la flotte et destinées aux techniciens de maintenance des aéronefs de patrouille à long rayon d’action.

Devise

PERFECTIONS PER VIGILANTIA